40 annonces pour 2018 en France ! Spécial

Écrit par

Un petit rassemblement synthétique s'impose, 40 annonces en France pour l'année 2018,
Automobile, Emploi, Impôt(s), Allocation(s), Santé, Sport, Energie, Epargne. Il en manque surement..
Notre équipe bénévole fait très attention à ses sources mais si erreurs ou omissions, contactez-nous.


------------ Automobile :

1/ Stationnement : au 1er janvier 2018, l'amende pénale liée au stationnement payant à 17 euros disparaît et laisse place à une redevance d'occupation du domaine public, dénommée «Forfait Post Stationnement» (FPS).
La gestion des infractions au stationnement payant relève désormais de la seule compétence des collectivités locales. Celles-ci fixent le coût horaire du stationnement et chargent soit les agents de police, soit des agents émanant de sociétés privées du contrôle du paiement.

2/ A compter du 20 mai 2018, une défaillance grave détectée au contrôle technique sera sanctionnée par une interdiction de circuler.
Avec désormais 132 points à vérifier, couvrant 606 défaillances potentielles. La visite un peu plus cher et les contre-visites offertes deviendront rares.

3/ Une surtaxe sur les véhicules d'occasion : instaurée par amendement, cette surtaxe sera appliquée aux achats de véhicules d'occasion de plus de 10 CV fiscaux, et sera comprise entre 100 et 1.000 euros

4/ Prime à la casse : en cas d'achat d'un véhicule d'occasion peu polluant. Les automobilistes toucheront ainsi 1.000 euros (ou même 2.000 s'ils sont non imposables) s'ils se débarrassent d'une voiture immatriculée avant 1997 (véhicule à essence) ou 2001 (diesel).
Mais en cas d'achat d'un véhicule électrique, la prime à la casse tombera à 2.500 euros, contre 4.000 aujourd'hui.

5/ Les prix à la pompe augmentent de 7,6 centimes par litre pour le gazole et 3,84 centimes pour l’essence. Le gouvernement entend aligner la fiscalité du gazole sur celle de l’essence d’ici 2021.

------------ Emploi / Impôt(s) / Allocation(s) :

6/ Le ministère du travail envisage des pistes de contrôle plus sévère pour les demandeurs d'emploi, avec notamment la suppression des allocations chômage en cas de refus répétés d'offres d'emploi. Mais attention bien lire entre les lignes sur ce sujet, tout et n'importe quoi sur la toile.

7/ La SNCF prévoit de supprimer plus de 2 000 emplois en 2018 ! #leMonde 13/12/17

8/ La marque Pimkie, la chaîne de prêt-à-porter féminin, présentera début janvier un projet de suppressions de postes. Il pourrait concerner plus de 200 personnes en France

9/ Le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto a annoncé jeudi la suppression prochaine de 288 emplois en France

10/ La Société générale va supprimer 900 postes et fermer de nouvelles agences.

11/ Fermeture annoncée de 400 points de vente chez BPCE (Banque Populaire)

12/ Selon la CGT, Carrefour s'apprête à supprimer jusqu'à 5 000 postes

13/ Début décembre des salariés de Castorama étaient en grève contre les menaces de suppression d'emplois, 750 emplois menacés chez Castorama et Brico Dépôt en 2018 ?

14/ Le crédit d’impôt sur les services à domicile change au 1er janvier 2018
Pour l’emploi d’une personne à domicile pour de l’assistance aux personnes âgées, aux handicapés, ou pour l’entretien de la maison et petits travaux ménager, tous les contribuables pourront désormais bénéficier d’un crédit d’impôt. En effet, jusqu’au 1er janvier 2018, ce crédit d’impôt était réservé aux salariés et demandeurs d’emploi. Pour la nouvelle année, il n’y aura plus de distinction entre les actifs, les retraités et les non imposables : tous les contribuables pourront prétendre à ce crédit d’impôt.

15/ Les salariés de Nokia sont en colère. L'entreprise finlandaise a annoncé la suppression de 600 emplois supplémentaires en France d'ici 2019, combien en 2018 ?

16/ Les impacts de l'augmentation du taux de CSG au 1er janvier 2018, La contribution sociale généralisée (CSG), impôt prélevé sur les revenus d'activités et revenus de remplacement va augmenter de 1,7 point dès le 1er janvier 2018.
Les salariés vont bénéficier d'une compensation en deux temps pour contrebalancer cette augmentation :
1er janvier 2018 : suppression de la cotisation maladie (0,75%) et baisse de la cotisation chômage (1,45%) ;
1er octobre 2018 : suppression de la cotisation chômage (0,95%).
Les retraités connaissent une augmentation de leur impôt, mais celle-ci n'est pas compensée.
Le taux de CSG à 6,6% dont 4,2% déductibles passe à 8,3% et la part déductible à 5,9%.
En revanche, tous les retraités ne sont pas touchés par cette élévation. En effet, ceux pour lesquels le revenu fiscal de référence de l'année n-2 ne dépasse pas 14.404 euros pour une part de quotient familial + 3.846 euros par demi-part supplémentaire sont assujettis (pour 2018) à un taux réduit de CSG (3,8%) ou bien sont exonérés.

17/ Un salarié au Smic touchera 20 euros de plus en janvier, puis 15 euros supplémentaires à partir d’octobre grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum et à l’exonération des cotisations chômage et maladie. Tous les salariés profiteront de cette suppression de cotisations (-3,15%). En revanche, la CSG augmentera de 1,7 point pour l’ensemble des Français.

18/ Pas de baisse des impôts en 2018 pour les ménages.
Selon l’Insee, les Français paieront au moins 4,5 milliards en plus en 2018. Mais c’est une minorité qui déboursera cette somme.
Finalement plus de pouvoir d‘achat pour 70 % des ménages.

19/ Les plafonds de ressources utilisés pour calculer le montant des allocations familiales et d’autres prestations (complément familial, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire) sont revalorisés de 0,2%.

20/ Généralisation du bulletin de paie simplifié à toutes les entreprises. Depuis un an, il était déjà obligatoire pour les entreprises d’au moins 300 salariés.

------------ Santé

21/ Confrontée à une "dégradation très sensible" de ses comptes en 2017, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) prévoit un budget 2018 "exigeant" incluant notamment la suppression de 180 postes non médicaux, en majorité dans les services de soins

22/ Optique et appareil auditif : des informations plus encadrées
Lors de votre prochaine visite chez l’opticien ou l’audioprothésiste, ces derniers seront obligés d’afficher une note précisant que le client doit recevoir un devis très clair pour pouvoir comparer facilement avant tout achat. Le prix et les différentes prestations correspondantes devront être clairement affichés en vitrine, et sur le site web si l’opticien ou l’audioprothésiste en dispose.

23/ À partir du 1er janvier 2018, le forfait hospitalier augmente de 2 € par jour, ce qui représente un forfait de 20 € par jour. Pas de panique, si vous avez souscrit à une complémentaire santé, la différence sera prise en charge.

24/ À partir de janvier 2018, suite à un arrêté de mars dernier, les prix des prothèses dentaires vont être plafonnés. En janvier 2018, le gouvernement lance en effet un plan sur quatre ans pour commencer avec un plafond à 550 € en 2018, et finir avec un plafond de 510 € en 2020 pour les couronnes céramométalliques. En parallèle, la base de remboursement des couronnes passera à 120 € en parallèle.
Pour compenser cette baisse du tarif des couronnes, les soins bucco-dentaires classiques comme les soins des caries vont augmenter : soigner une carie coûtera 67 € en 2018, au lieu de 41 € en 2017.

25/ Si vous êtes sujet au mal de dos, notamment dû à une lombalgie aiguë, il est possible que certains de vos médicaments ne soient plus remboursés. Au 1er janvier 2018, Coltramyl, Miorel, Myoplege, et autres médicaments à base de thiocolchicoside en comprimés et gélules ne seront plus remboursés.

26/ Onze vaccins, contre trois, deviennent obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier. S’ajoutent coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C. Ils seront indispensables en collectivité (crèche, école...).

27/ Les publicités deviennent interdites avant, pendant et après les émissions destinées aux enfants de moins de douze ans sur les chaînes du service public. Une mesure votée au nom de la lutte contre l’obésité infantile.

28/ Les prix de certains paquets de cigarettes, comme Camel et Winston, baisseront de 20 centimes le 2 janvier à la suite d’ajustements des fabricants, en attendant la hausse de 1,10 euro prévue en mars par le gouvernement.

29/ Mise en place de la nouvelle version « taxe soda » ?, une mesure de lutte contre l’obésité, dans le cadre du projet de budget de la Sécurité sociale.

------------ Sport :

30/ Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang (9-25 février). (dates des Jeux paralympiques d'hiver de 2018 ?).

31/ Championnat d'Europe de futsal 2018, 30 janv/11 février. Slovénie

32/ Coupe du monde de football Russie 2018 14 juin/15 juillet. La France a donc hérité du groupe C avec le Pérou, le Danemark et l'Australie.

33/ Championnat du monde de volley-ball masculin 2018 en Italie et Bulgarie 10 septembre au 28 septembre.

34/ Du 28 au 30 septembre : Ryder Cup 2018 de golf au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines, en France.

35/ Du 28 novembre au 16 décembre : Coupe du monde de hockey sur gazon masculin 2018 à Bhubaneswar en Inde.

36/ Du 29 novembre au 16 décembre 2018 : Championnats d’Europe de handball féminin.

------------ Energie :

37/ Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie, augmenteront en moyenne de 6,9% en janvier, du fait notamment de la hausse d’une taxe qui n’épargnera pas les autres contrats.

38/ Assises européennes de la transition énergétique, Genève 30/31 janvier et 1er février.

39/ Bois Energie du 15 au 18 mars à Grenoble

------------ Epargne :

40/ Un prélèvement forfaitaire unique de 30% est mis en place sur les revenus mobiliers, à l’exception du Livret A, du PEA (épargne en actions), des contrats d’assurance-vie de moins de 150 000 euros et gardés plus de huit ans. Les plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir de janvier y seront donc soumis.

 

 

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici