Les réseaux sociaux inondés de "coach en bien être" Attention ! Spécial

Écrit par

Dans les réseaux sociaux, Facebook en tête, quoi de plus normal d'être demandé en "ami" par des "faux profils alléchants" mais aussi par des pratiquants de programme(s) business sculpturale du corps, ces derniers n'hésitent pas à parler de leurs exploits à 70% dans leurs profils.

Certains peuvent paraître très sérieux, mais difficiles de faire la différence du faux ou du vrai !
On peut trouver des "body challenge", ces programmes d'entrainement sportifs réglés comme du papier à musique avec à la clé, la promesse d'un corps musclé en 3 mois ou/avec des pertes de poids considérables, bien sûr on glisse régulièrement la recette miracle voire une marque, un club, un coach, une méthode...

------

On peut trouver aussi Herbalife (des millions d'Euros de business) : Compléments alimentaires et Nutrition "ceux qui bossent dedans se disent "coach bien être, physique, mental, nutrition" ...
"Et en gros leur pub c'est que si tu prends leurs shakers beh tu'as plus besoin de fruits, de viande ni de légume dans la journée etc."
La vente pyramidale est un système alléchant qui peut piéger des personnes "tous les consommateurs sont des vendeurs" alors ils feront tout pour vous convaincre !
Même si ce n'est pas adapté tout simplement à votre santé actuelle. (consulter votre médecin)

Faire l'achat d'une boîte en plastique "Tupperware" est une chose, avaler des compléments alimentaires ou suivre un programme sportif est quand même bien différent.
Peu importe le résultat, ce business rapporte et par définition la prudence s'impose.

--------

Enfin de nombreux "coachs en bien être" sur les réseaux sociaux et notre agglomération est une cible comme les autres !
Seulement voilà, des coachs en quoi . Quelles sont leurs formations ou diplômes concernant ses pratiques, leurs conseils sportifs ou nutritionnels ?

Côté formation (non-officielle et privé) :
le message est explicite, on trouve des formations "coach en bien être" de 16 jours a plus de 3000 euros dont une partie importante du cursus : "mieux communiquer et écouter pour mieux coacher et vendre vos services. Augmentez vos revenus et augmentez le bonheur de vos clients dans une démarche gagnant/gagnant".Le formateur est ni plus ni moins qu'un formateur en communication, relations humaines, management, ressources humaines;  il n'est pas médecin, ni coach sportif. Quelle crédibilité ?
Quand il s'agit de former sur la gestion du stress (fait souvent partie du cursus) on découvre que le formateur a un petit restaurant végétarien pas très loin ! Enfin les exemples ne manquent pas sur la toile.

Cela n'empêche pas, certains centres de formation ont obtenu le label AFNOR (Association française de normalisation).
Quand le gouvernement parle de "ménage" dans les centres de formation et la formation professionnelle, il faudrait peut-être vérifier rapidement dans ce secteur, on touche directement à la santé des hommes et des femmes.

Côté formation oficielle :
« Le (vrai) nutritionniste ou médecin nutritionniste a suivi une formation médicale de base (bac + 8) et une formation complémentaire spécialisée en nutrition sous la forme d'un Diplôme universitaire (DU) ou inter-universitaire (DIU), ou d'un Diplôme d'études spécialisées complémentaires (DESC) »
« Le coach sportif. Une fois encore, le diplôme (au minimum) nécessite de suivre une formation BPJEPS (niveau Bac), DEJEPS (Bac + 2) ou DESJEPS (Bac + 3) pour devenir un entraîneur spécifique à une discipline.

Avec tout ça, ses programmes ou méthodes sont peut-être efficaces mais le tout n'importent quoi dans les réseaux sociaux vous suggère d'en parler avec votre médecin avant de vous engager personnellement dans la "métamorphose de votre corps" ou de votre santé !!

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici