Dépôts de bilan ou redressements, l'été démarre mal pour certaines entreprises ! Spécial

Écrit par

Des entreprises en difficulté dans notre agglomération. C'était prévisible, mais ne soyez pas surpris si vous trouvez "porte close" à l'entrée de certaines entreprises de l'agglomération. 

L'après-confinement Covid-19 à provoquer plusieurs dépôts de bilan ou redressements depuis juin et début juillet de certaines activités sur notre bassin, (liste annonces légales, jugement et rencontres), que ce soit dans la restauration (kebab, chinois, pizzeria), brasseries, cave à vins, société dans l'animation sportive, magasins de vêtements, agences de communication ou d'événements ..  plusieurs ont tout simplement fermer leurs activités avant l'été.

Même si certains n'étaient pas forcément en très bonne forme avant la crise sanitaire, c'est un coup de grâce pour certaines entreprises ..
Et malheureusement, d'après les indicateurs, ce n'est que le début, plusieurs nous disent que l'été sera le thermomètre de la santé ou pas de son activité !

"Rush à la reprise puis plus calme ensuite, on reste optimiste, mais ce début juillet est très moyen" nous dit un commerçant..

Une rentrée qui s'annonce déjà très compliquée avec des liquidations en cascade.

Pour les jeunes à la recherche d'un emploi d'été, c'est presque mission impossible, ils sont nombreux à nous dire qu'il n'y a rien ou très peu d'offres, ou alors beaucoup de candidats sur le même poste, ils espèrent beaucoup trouver un job pour le mois d'août, (à noter que les annonces sont en augmentation depuis quelques jours, Pole Emploi, Indeed.. mais il ne faut pas être trop difficile).
Les parents ne peuvent pas tous financièrement : certains étudiants seraient en difficulté pour payer leurs études à venir si pas de job pendant la période de vacances scolaires.

 Le problème le plus récurrent dans nos échanges avec certaines entreprises en difficulté, ce sont les locaux ou plutôt le loyer qui est souvent la première grosse dépense mensuel des entrepreneurs et avec 2 mois ou plus de fermeture. 
La lourde charge n'a pas toujours pu être re-négocié avec les propriétaires. "ça fait très mal, j'ai plus de 15 000 € de retard" nous dit un responsable de petite agence..

Les règles sanitaires et distanciation sociale sont encore en vigueur, même s'il y a un (énorme) relâchement un peu partout, dans tous les secteurs sur Annecy.
Une seconde vague avec un reconfinement serait catastrophique pour les entreprises de l'agglomération et les aides insuffisantes. 

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici