Nos 10 conseils pour vendre un produit d'occasion ! Spécial

Écrit par

La vente de produits d'occasion ont la cote, le produit "seconde main" que ce soit sur leboncoin, le Marketplace de Facebook, dépôts-ventes, les grandes surfaces ou les plateformes en ligne aussi se mettent aux produits d'occasion.

Après tout la vente d'occasion c'est plutôt bon pour la planète ! Mais quelques recommandations tout de même s'imposent pour les vendeurs !
Tout peut se vendre, enfin presque, le passage à l'acte se déclenche rapidement si vous respectez quelques règles !

1 - Choisir la bonne plateforme, payer pour déposer une annonce pour un produit inférieur à 1000 € est inutile aujourd'hui. Utilisez le gratuit !
leboncoin, fonctionne toujours très bien, mais beaucoup d'arnaques !
Marketplace de Facebook, le fait de pouvoir contrôler le profil du vendeur est rassurant, ce système fonctionne de mieux en mieux.
Les dépôts-ventes sont parfois peu intéressants pour le vendeur et l'acheteur pour des produits inférieurs à 1000 € s'il prend une marge !

2 - Soignez vos photos, elles peuvent être le 1er facteur déclenchant, c'est indispensable ! Pas de photos = peu ou pas d'acheteur, des photos floues ou mal cadrées n'attirent pas !
Un petit défaut ? prenez en photo ce défaut et dites-le dans votre descriptif !

3 - Mettre un prix mais surtout "le bon prix" (Le "au plus offrant" fonctionne mal, mieux "A débattre")
Si votre produit se vend encore sur le marché, vérifiez "son prix neuf", parfois c'est une énorme surprise !
Chaque produit d'occasion perd énormément de sa valeur, exemple : dans l'électroménager -100 € de vétusté/an, -150 € de vétusté/an dans le lavage,
le téléphone mobile peut perdre jusqu'à -200 € de vétusté/an, un buffet de plus de 15 ans pas très tendance est difficile à vendre même s'il est en chêne et en très bon état !

4 - Observez votre concurrence rapidement, si produit équivalent, une aide sérieuse pour mettre le meilleur prix !

5 - Soignez votre descriptif ! (30% des annonces sont sans descriptif, un manque qui repousse un grand nombre d'acheteurs potentiels.

6 - La taille, les dimensions (c'est le plus récurrent sur les annonces de meubles, déco.. Cela évite les différentes questions des acheteurs.. 

7 - Mettez en vente au bon moment (Mettre son VTT en vente à l'arrivée du printemps ou avant les fêtes de fin d'année, c'est mieux !)

8 - Répondez rapidement au futur acheteur même si le produit est vendu et que vous n'avez pas signalé cet état ! (Un jour, il sera peut-être l'acheteur d'un de vos produits)

9 - La vérité (Attention aux mensonges sur votre annonce !)
En cas d’achat auprès d’un particulier, quelles sont les garanties juridiques pour l’acheteur ?
Entre particuliers, les règles du Code de la consommation ne s’appliquent pas. La relation entre les parties est alors de nature contractuelle et les parties ne seront liées que par les obligations qu’elles ont convenues ensemble.
Pas de droit de rétractation. Cela dit : comme lorsqu’il traite avec un vendeur professionnel, un acheteur peut demander à un particulier l’annulation de la vente ou la diminution du prix s’il établit l’existence d’un vice caché antérieur à la transaction et suffisamment grave. Le vice caché peut faire annuler la vente.
Exemple : des particuliers ont pu remettre en question l’achat d’un piano en invoquant un vice caché. Les vendeurs affirmaient que l’instrument était en état de servir, à condition de l’accorder.  Or, une expertise a démontré ensuite qu’il était, en fait, irréparable.

10 - Retirez rapidement votre annonce si votre produit est vendu ! (il y aurait en ligne plus de 25% d'annonces pourvues/vendues mais encore en ligne plusieurs jours !)

 

Conclusion : une bonne annonce, c'est une vente rapide au bon prix, une bonne affaire pour le vendeur et l'acheteur ! 
(Vendez, sans perdre votre temps à répondre aux demandes/précisions des acheteurs potentielles).

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici et L. des Alpes