Zone commerciale d'Epagny : "certains propriétaires se gavent !" Spécial

Écrit par

Dans la zone commerciale d'Épagny, plusieurs commerçants ont été où seront en difficulté à cause des loyers,

le chiffre d'affaires pour plusieurs d'entre eux "baisse" depuis plus de dix ans et le plan de circulation est à revoir.


Côté loyer, la goutte qui fait déborder le vase !
Des commerçants sont effarés de l'attitude de certains propriétaires de locaux commerciaux dans la zone.

Quelques explications :
Le bail commercial a une durée minimale de 9 ans, c’est donc un engagement à long terme.
Les parties peuvent même décider de fixer une durée encore plus longue.

Toutefois, il est possible de conclure un bail de courte durée

Le problème récurrent est la révision triennale du loyer.
A l’issue de chaque période triennale (3,6 et 9 ans), le bailleur peut demander par LRAR ou acte extrajudiciaire la révision du loyer.

L’augmentation de loyer demandée par le bailleur est plafonnée :
Elle ne peut pas excéder la variation de l’indice trimestriel du coût de la construction ou,
le cas échéance, de l’indice trimestriel des loyers commerciaux.

Mais la loi n'est pas très bien faite d'après les plaignants, cette situation n'est pas sans poser problème pour plusieurs commerçants de la zone commerciale d'Épagny.

Des exemples :

En France : rue Nationale, à Boulogne, le magasin de vêtements pour enfants Z Generation a fermé du jour au lendemain.
Sur la vitrine, une grande affiche donnant l’explication aux clients :
le loyer est passé brutalement de 1 100 à 5 000 euros !

Dans la zone commerciale d'Épagny, on a vu disparaître ses dernières semaines "Les Couleurs du Temps" à Épagny, matériels et fournitures dédiés aux beaux-arts, loisirs créatifs, encadrement, librairie, papeterie, mercerie créative...
53 rue des Roseaux, 74330 Épagny. Un magasin très connu, en face de Millanimo.

D'après nos sources, l'augmentation du loyer ferait partie des causes principales de la fermeture du magasin.

Le local de 700 m² environ et maintenant à louer, annonce vu sur leboncoin.fr le 26 mars 2019, (https:/www.leboncoin.fr/bureaux_commerces/1586787250HTML/, aucune précision publique sur le tarif !)
Propriétaire : Madame Besson M. (société.com) elle possèderait tout le bâtiment du 53 rue des Roseaux.

Notre rédaction connaît toutes les coordonnées de plusieurs propriétaires, ils sont environ "une dizaine" et ils se partagent le plus gros du gâteau "très lucratif" !


Les loyers commerciaux seraient d'après plusieurs commerçants beaucoup trop élevés sur notre bassin, de 3000 € à 20000 €... en moyenne, en fonction du m², avec une efficacité énergétique catastrophique et parfois peu entretenue par les bailleurs.
"Certains propriétaires se gavent et n'entretiennent pas" "certains propriétaires préfèrent la fermeture d'un commerce pour réenclencher la machine locative sur des loyers plus actuels" !
"la demande est forte, ce n'est pas un problème pour louer un bien, des futurs commerçants rêvent de "l'Eldorado Epagny ", mais la réalité et autre.."

Si le commerçant est obligé de fermer pour des raisons évoquées ci-dessus, il est très difficile de se réinstaller sur le bassin, les locaux commerciaux se font rare ou sont hors de prix, à moins d'avoir les "reins très solide" ou une grande enseigne pour soutenir la charge.

Et pourtant la zone d'Épagny n'est plus du tout "l'Eldorado" comme le précisent certains commerçants, les loyers doivent baisser" "le chiffre d'affaires de plusieurs commerces et en nette baisse depuis plus de dix ans, la consommation change, la concurrence entre les commerçants et le côté virtuelle (web) est très rude" "le comble : inutile de vous dire que sur les périodes d'affluences, soldes, fêtes de fin d'année... la circulation est presque impossible à certaines heures, le plan de circulation est inadaptée, c'est quand même incroyable, les loyers montent, on ne peut plus circuler et le CA baisse"..
Un commerçant : des "petits nouveaux commerçants" arrivent sur la zone, ils ne savent pas à quoi ils s'attendent, on sait d'ailleurs que certains commerces (pas les plus petits) sont en redressement judiciaire après moins de 2 ans d'exploitation !

La mauvaise surprise, c'est le grand projet "Open Sky" qui a obtenu un feu vert et qui arrivera dans la zone d'Épagny.
(au 482 avenue des Alpes, terrain de la CCI. La commission départementale de l’aménagement commercial (CDAC) de la Haute-Savoie, qui se prononce sur les projets de plus de 1000 m², a donné son feu vert le vendredi 7 décembre 2018.)
Sa décision concerne le permis de construire et l’autorisation d’exploitation commerciale de cette future surface de vente de 7357 m², avec douze cellules (de 385 à 1304 m²) sur deux niveaux.

Fustigé par des associations de commerçants du centre ville d'Annecy, le projet "Open Sky" ce sera quoi ? Un peu plus de concurrence ? un peu plus de voitures ? Quels seront les loyers "Open Sky" ?

Quels sont les magasins qui vont encore souffrir de la révision triennale du loyer ou qui tout simplement fermeront les rideaux à cause de la hausse abusive de certains propriétaires ?

 

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici