bandeauwebmda2019

Politique & économie

Politique & économie

Le 5 décembre 2019 avait lieu la Journée nationale d'hommage aux morts pour la France pendant la guerre d'Algerie et les combats du Maroc et de Tunisie à Annecy : 2 millions d'appelés, 75 000 blessés et 25 000 morts dont 167 en HauteSavoie.

L'événement est historique et l'ancien député Lionel Tardy reproche à beaucoup d'élus leurs absences ou leurs manques de concertations pour un minimum de présence d'élus de nos institutions dans cet hommage. 

Son message sur Facebook est rempli de commentaires par des élus concernés, mais aussi par d'autres citoyens et d'anciens combattants qui "l'ont mauvaise".  Rien de bien méchant, mais certains élus n'ont pas bien avalés son rappel à l'ordre !! 

Son message sur Facebook le 5 décembre :
Screenshot 20191206 211019


(photo de l'article Lionel Tardy mars 2012 Europe 1)

Le même jour, la colère était aussi contre l'application Bip de la ville d'Annecy : 

A quoi sert l'application mobile BIP Annecy ???
 
La Ville d'Annecy a mis en service, en janvier 2019, son application #BIP (Besoin d'Intervention Publique) sur laquelle chaque habitant peut signaler tout incident repéré sur la voie publique : banc cassé, tag, égout bouché, éclairage en panne ...
 
Objectif affiché pour la ville d'#Annecy ?
Intervenir le plus rapidement possible et améliorer le cadre de vie des habitants.
 
Cette application est disponible sur téléphones mobiles (Android et IOS) ... et géolocalise le "lanceur d'alerte" qui peut envoyer une photo du problème repéré.
 
Celui qui signale les désagréments doit laisser son nom et son e-mail et/ou son numéro de téléphone.
 
Immédiatement, les services techniques sont alertés et peuvent intervenir si cela est justifié.
 
Ca c'est pour le discours !!
 
J'ai testé, ainsi que plusieurs amis, et dans la réalité le délai d'intervention est d'au moins 2 mois, quand l'incident n'est pas clos, sans aucune intervention : autant aller directement en mairie comme on le faisait auparavant.
 
Dernier exemple en date, j'ai signalé sur l'application BIP un problème d'égout le 30 octobre ... et depuis le problème ne s'est pas arrangé car les piétons ne peuvent même plus circuler sur cette rue quand il a plu !!!
 
Ma demande est notifiée comme CLOSE et donc comme résolue, je vous laisse apprécier le résultat sur les photos prises ci-dessous ... on se croirait à la mer !
 
#Annecy2020

 

 

En cours de correction..

Il parait même que c'est à partir du 15 décembre et pour l'année 2020, que les villes d'Annecy et du Puy-en-Velay ne seront plus reliées directement à Lyon.
Les villes de Bourg-Saint-Maurice, Annemasse et Saint-Gervais, ne seront desservies qu’en week-end.

(Source lyoncapitale.fr)

On a fait le test pour une réservation avant et après le 15 décembre, sauf erreur de notre part, effectivement on remarque une correspondance systématique après le 15, alors que des trains TER directs sont encore possible avant cette même date !

Dans le FIL INFO Transports Alpes & Léman (L'association ARDSL représente les Usagers du TER Rhône-Alpes) :

fintraindirectlyon

Marche contre les violences sexistes et sexuelles à Annecy le 23 novembre 2019

par NOUS TOUTES 74

« Tant que les femmes et les filles, qui forment la moitié de la population de la planète, ne vivront pas à l’abri de la peur, de la violence et de l’insécurité quotidienne, il nous sera impossible de prétendre vivre dans un monde juste et égal. » António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

 Samedi 23 novembre 2019
 14h à Annecy
 Toutes et tous en violet 

SI vous souhaitez récupérer l'affiche en format pdf et en qualité afin de l'imprimer et l'afficher près de chez vous, au travail ou dans votre ville, n'hésitez pas à les contacter !

 Rejoignez et partagez l'événement : Marche contre toutes les violences sexistes et sexuelles #2

(qui est derrière nous toutes 74 ?) 

Déclaration à la préfecture de la Haute-Savoie. parution le 3 août 2019 - NOUS TOUTES 74. Objet : sensibiliser, éduquer et proposer des actions autour du féminisme dans un but d'égalité entre les femmes et les hommes ; lutter contre toutes les formes de violences, de sexismes, de dominations, de discriminations & d'oppressions ; Siège social : 63, avenue de Genève, 74000 Annecy. Date de la déclaration : 18 juillet 2019.

Informations supplémentaires

Lettre ouverte, suite à la restitution des « ateliers climat » du Grand Annecy

La soirée de restitution des Ateliers Climat a eu lieu le jeudi 24 octobre 2019 à 18h30 à la salle des Eaux et Forêts, 113 Boulevard du Fier à Annecy.

Le collectif « Grenelle Annecy » de 14 associations est très mécontent et inquiet et il a raison de l'être, le vent a encore soufflé dans les cheveux du président du Grand Annecy.

Voici la lettre ouverte du Grenelle : 

LETTRE OUVERTE à Jean-Luc Rigaut, Président du Grand Annecy et Thierry Billet, Vice-président Climat Air Énergie, du collectif pour un Grenelle des transports et de la qualité de l'air du bassin annécien.

Objet : l’absence de débat sur l’impact climatique des transports dans l’agglomération annécienne.

Messieurs,

Nous voulons vous faire part de notre mécontentement, de notre incompréhension et de notre inquiétude sur le fait que le
« grand débat participatif sur les questions du changement climatique » dans le cadre du PCAET (objectif N°76 de la démarche
« Imagine le Grand Annecy ») a été tronqué de sa composante la plus importante, malgré nos demandes multiples en séance.
En effet, nous avons été consternés d’apprendre au début des ateliers climat que le secteur des transports serait exclu de ce
« grand débat », au motif que le PDU ferait office de volet mobilité du PCAET.
Ceci est une première erreur d’appréciation. Nous vous faisons remarquer en effet que le document diffusé aux élus, intitulé
« Elus, l’essentiel à connaître sur les PCAET » (ADEME, Novembre 2016), ne prévoit pas (cf. p 8) de lien entre PDU et PCAET, sur
l’articulation du PCAET avec les autres outils réglementaires de planification, en particulier comme « constituant un volet ».
Ensuite et surtout, lors de la concertation publique sur le PDU, le sujet du climat n’avait pas été porté au débat et ce sont les
associations qui, par leurs interventions, s’étaient efforcées de mettre ce sujet en évidence. Quand on recherche le mot « cli-
mat » dans le dossier de concertation du PDU, on peut seulement y lire que l’un des trois objectifs du PDU est de « mettre en
œuvre une stratégie de développement d'une mobilité durable […] (en répondant aux objectifs du Plan climat air énergie territo-
rial et de la loi transition énergétique) ». Le climat est donc simplement évoqué entre parenthèses – et en petits caractères – (il
n’est pas évoqué du tout dans le dossier de concertation LOLA), et les objectifs climatiques en question ne sont ni spécifiés, ni
décrits. Ainsi, pour le climat, le dossier de concertation du PDU fait une simple référence au PCAET non encore construit, et le
PCAET fait référence au PDU dont la concertation publique est terminée.
Par ce tour de passe-passe, les citoyens sont privés de débat sur le principal secteur émetteur de GES sur le territoire du Grand
Annecy, à savoir les transports, qui pèsent près de la moitié de nos émissions (46% selon ATMO).
Enfin, nous voulons rappeler ici que notre collectif « Grenelle Annecy » de 14 associations n’a pas été autorisé à projeter « une
ou deux diapos » à l’occasion des ateliers climat, alors qu’il avait été autorisé à le faire (et bien plus largement) lors des
concertations publiques LOLA et PDU qui s’étaient déroulées sous l’égide de la CNDP. Ceci pointe le déficit de concertation du GA.
Le problème du climat mérite que l’on porte au débat public tous ses aspects, même s’ils peuvent être embarrassants : dans
notre territoire, les budgets d’investissement mobilité sont très majoritairement consacrés aux nombreux projets routiers au
détriment des modes de transports décarbonés comme les transports en commun et le vélo. Nous sommes bien ici au cœur du
sujet, car la poursuite de cette politique en faveur du routier s’inscrit exactement dans la trajectoire du scénario du GIEC où
« aucun effort d’atténuation supplémentaire n’est déployé » et conduisant à une augmentation de 4 à 5°C d’ici 2100 (rapport du
GIEC 2014).
Nous espérons que vous porterez attention à ce courrier.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, l’expression de nos salutations distinguées.
Le collectif pour un Grenelle des transports et de la qualité de l'air du bassin annécien.


Grenelle des transports et de la qualité de l’air du bassin annécien, 19 rue Sommeiller, 74000 Annecy
Site Internet : http://grenelleannecy.net, courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Screenshot 20191027 213645

La déclaration d'utilité publique était annulée par la cour administrative d'appel de Lyon en juin 2019, suite à cette nouvelle victoire des opposants aux projets, le président du Grand Annecy devait prendre une décision, recours ou abandon.
(Il avait deux mois pour dire si il saisissait le Conseil d'Etat)

Jean-Luc Rigaut a annoncé, ce jeudi 1er août, la fin du projet du centre des congrès sur la presqu'île d'Albigny, une grande victoire pour les associations et tous ceux qui ont dit NON depuis plus de dix ans.

Un long combat judiciaire et des millions d'Euros parties en fumée d'après les opposants.

Beaucoup d'opposants ne sont pas contre un Centre de séminaire et de congrés, mais pas question sur la presqu'île d'Albigny contraire au respect de loi littoral.

Jean-Luc Rigaut dit revoir sa copie avec un autre dossier en cours sur un autre lieu.

A quelques mois des élections municipales le président du Grand Annecy se débarrasse d'une verrue, même d'un boulet de canon bien lourd.

Maintenant la question que se pose les annéciens, c'est le coût pour ses dix ans de projet que ne verra pas le jour ?

Acquisition de 7 propriétés privées + villa abeille ?, les études géologiques entre autres, le travail architectural réalisé par Snøhetta, le coût judiciaire,

Avec un calcul un peu plus précis, beaucoup d'éléments sont à prendre en compte, les coût de la communication, le site Internet, l'enquête publique, le coût salarial pour le personnel mobilisé pendant plusieurs années sur ce dossier et on en oublie surement un "wagon"..

Pour le président du Grand Annecy dans l'Essor Savoyard il "pense que 80 % d’entre elles vont pouvoir être réutilisées par la suite"  que sur plus de 10 millions d'Euros d'après les calculs de certains opposants, la perte serait d'environ 500 000 € (d'après Jean-Luc Rigaut).

Sans ce projet, il n'y aurait pas eu l'acquisition de 7 propriétés privées ? (5 millions d'Euros) et d'après les opposants la perte est sous-estimée, bien évidemment c''est un peu compliqué de dire aux annéciens que des millions d'euros sont parties en fumée, ça fait tâche sur un bilan de mandat,  un "raccourci" sur les coûts ?

Enfin, les opposants sont pour l'instant dans la joie et la victoire, mais la question aussi se pose sur le pourquoi tant de procédures et de temps, alors que même des élus proches de sa majorité à l'époque ont lancé l'alerte sur ce projet il y a plusieurs années, ainsi que l'opposition de gauche,
Bernard Bosson et de multiples associations, une décison de bons sens très tardive, plusieurs opposants sont convaincus que Bernard Accoyer a joué le rôle principal dans cette affaire.

 

Elodie

 

 

 

Depuis le lundi 29/04/19, les bus Sibra du Grand Annecy ont changé de rythme pour être plus nombreux et plus fréquents.
Objectifs : nouveaux horaires, nouveaux trajets pour attendre moins et circuler mieux, enfin c'est normalement ce qu'il était prévu par le biais des messages de la Société intercommunale des bus de la région annécienne (Sibra) qui commercialise, coordonne et produit le transport public local pour le compte du Grand Annecy, les utilisateurs réguliers constatent un changement mais pas forcément celui attendu.

Le premier reproche est la communication sur le changement, principalement axée sur les 2 nouvelles lignes 1 et 2 surnommées Rythmo,
(Flyers boulangerie, des équipes Sibra qui vous renseignent aux arrêts, TV8 Mont-Blanc (peu d'auditeurs), courriers, presse diverse, réseaux sociaux etc..)

Grand coup de "com" ciblé mais pas sur tout le produit !! 


Le changement est bien plus complexe et touche aussi plusieurs autres lignes de bus,
beaucoup d'utilisateurs se sont fait surprendre les premiers jours du changement..

Même si on sait que la satisfaction n'est pas toujours exprimée ou très faiblement sur internet, les utilisateurs mécontents du changement de rythme de la Sibra s'expriment vivement dans les réseaux sociaux et sont assez nombreux. (cohérence avec les suivis/pages/commentaires)
Il est à noter que la page officielle Facebook "Sibra Officiel" est aimé par 822 personnes, suivi par 880 personnes et une petite note de 2,1 sur 5 ce qui est très faible au regard du nombre d'utilisateurs du service de transport,
il y a donc peu de commentaires dans ce lieu, le plus grand nombre de commentaires se trouvent sur la page facebook de Nora Segaud-Labidi, Maire de la commune déléguée de Cran-Gevrier sous son article Sibra du changement le 29 avril, Bon plan Annecy + autres pages personnelles influenceurs du bassin d'Annecy
et la presse locale mais qui n'a pas relevé à ce jour ou à notre connaissance de problèmes avec le nouveau réseaux de bus...

Si on fait un récapitulatif des problèmes rencontrés des usagers :

1/ En tête des messages : ce qui revient très souvent c'est les correspondances, beaucoup plus de correspondances pour un grand nombre d'usagers,
donc, c'est encore plus long, cela provoque du retard en correspondance des cars à la gare par exemple.
Plusieurs utilisateurs ne comprennent pas les bénéfices du changement, salariés et/ou scolaires doivent se lever plus tôt et ils rentrent au domicile plus tard.
Beaucoup se demandent qui a fait le tracé ?, qui l'a validé ? Notre Canard du Lac va faire le point là-dessus bientôt et dans le détail.
Notre équipe a trouver de grande incohérence.

2/ A l'échelle de notre agglomération beaucoup de messages négatifs d'utilisateurs les plus éloignés, Poisy, Hauteurs de Seynod, Epagny (horaires travailleurs), Pringy et inutile de parler des habitants du "Grand Annecy" non desservi par la Sibra.
ses derniers sont les plus mécontents du changement, ils étaient les grands oubliés de la Sibra, ils vont le rester d'aprés eux.
Maintenant qu'il existe "le Grand Annecy" pourquoi ce petit changement du côté transport ?

3/ La ligne 3 qui ne va plus à l'hôpital est un problème majeur pour plusieurs utilisateurs y compris certains utilisateurs à mobilité réduite qui doivent s'y rendre régulièrement.

4/ Plus grave : certains vont reprendre leurs voitures, les différents messages même si ils sont peu nombreux en ce sens reflète quand même le malaise.
Il est très difficile de faire un retour analytique de tous les messages tellement ils sont parfois trés personnel du côté déplacement urbain.
Les utilisateurs mécontents oublient d'indiquer la ligne de bus concerné.

Quelques extraits des messages Facebook, sondages :
(les messages sont copiés en l'état, sauf si illisibles)

"Une partie du grand Annecy est et reste oubliée de ce grand changement"
"Les quartiers d’Annecy les plus éloignés ou les plus haut sont toujours à 1 bus tout les 1h / 2h voir pas de bus..."
"+de bus mais +de temps pour plusieurs trajets.. " "c'est pire qu'avant.."
"maintenant si je veux allez au boulot pour 6h30 je doit partir a 5h45 prendre le 1 et ensuite le 5 du coup échanger 20min de trajet avant contre 40 min ... "
"Non ma fille rentre encore plus tard le soir du lycée"
"Franchement sa embête tous le monde perte de temps , tous le monde est cplt perdu ... trajectoire encore plus longue pour certaines lignes .. c nul !!"
"Il n'y a pas assez de bus le matin sur la nouvelle ligne 2... je ne peux plus arriver au boulot à l'heure avec ma correspondance du car.."
"Au Monopoly vous retournez souvent à la case Départ depuis une semaine c'est la case Gare pour tout les trajets = perte de temps , horaires inadaptés, un vrai casse tête. Non c'est pas une réussite"
"Non , ça ne colle pas top avec les horaires du collège de mon fils"
"Je travaille en boutique à Auchan donc je prends le 7 , je ne comprend pas pourquoi il passe a 19h58 sachant que les boutiques ferment à 20h donc je dois attendre le suivant a 20h 40 par contre pour les dimanches c est plutôt appréciable pratiquement toutes les heures"
"Non c'est censer avoir plus de bus mais je part plutôt et rentre plus tard"
"Non car je ne peut plus accumuler les rendez-vous.."
"trajet plus long par correspondance je perd une heure par jour pour travail c'est pas une reussite"
A cause des correspondances : "je suis obliger de me rendre à la gare et attendre 1h15 à la gare le prochain départ pour pouvoir rentrer ..."
"au clos du buisson on a un bus toutes les 40 minutes, sinon on est obliger de marcher d'un bout a l'autre pour avoir un bus"
"Ma fille ne comprends plus rien alors qu'elle est super autonome en général. En plus au lycée ils arrivent en retard ou alors les bus ne sont pas adaptés aux horaires...hallucinant!!!
"Je trouve que ce changement en pleine scolarité n’était vraiment pas souhaitable
Beaucoup de difficultés par rapport aux correspondances avec les cars scolaires qui partent de la gare"
"comment ça se fait que vers chez moi j'ai deux lignes qui font presque exactement le même trajet (la 1 et la 5), et que parfois j'ai 3 bus qui se suivent à la queue leuleu comme ce matin j'avais 2 bus 5 suivit de un bus 1 (donc ça se sert à rien) alors que d'autres personnes se retrouvent avec encore un bus toutes les 40 min ou qui arrivent pas à l'heure au boulot.... C'est fou !"
"prendre 2 bus pour aller à courier belle perte de temps"
""Des bus TOUTES LES 60 MIN de 23h à 1h" ... Je traduis : "Attendez le bus pendant 1h. C'est plus pratique de prendre la voiture finalement"."
Quand il s'adresse à Sibra Officiel Facebook : "Pour faire suite à vos changements censés améliorer le quotidien des usagers pouvez vous nous indiquer pour quelle bonne raison la ligne 3 ne va plus jusqu’à l’hôpital obligeant ainsi bon nombre d’usagers à faire un changement?!" (pas de réponse)
"La ligne 1 poisy/parc des glaisins, pourquoi le soir/nuit elle ne monte pas jusqu'a Poisy?"
"Moi aussi je suis dégoûtée. Avec le bus qui passait en bas de chez moi j'allais en ville, jusqu'à chez mes parents. Maintenant j'ai près d'un kilomètre de marche en plus.."
Quand le nouveau rythme est un casse-tête : " je vais malheureusement continuer à prendre ma voiture pour tous mes trajets et continuer à participer à la pollution ambiante,"
"Avant le bus me posait tous près de chez moi. Maintenant je suis arrêté place de la gare et je vais pas attendre x minutes pour prendre une autre ligne. Donc je marche pendant 10 minutes..."
"Seynod ==> Parc des Glaisins : 8 km : toujours 45 mns de trajet minimum et deux changements : je continu à prendre ma voiture alors que mon employeur finance à 50% la carte de bus....."
"le bus 3 ne va plus à l'hopital !!!!!!!!!!!!!!! quelle mauvaise nouvelle, je vais maintenant galérer avec 2 bus et même 3 suivant les horaires !!!!!!!!!!!!!!alors NON ce n'est pas bien !"
"Messieurs les Élus du grand Annecy pensez à consulter les usagés votre changement de ligne c'est du grand n'importe quoi."
"LE 3 était bien pratique pour les personnes handicapées qui se rendent à l'hôpital régulièrement. Depuis Altaïs être obligées de changer à la gare n'est pas l'idéal pour personnes malvoyantes."
"la sibra et la mairie font leur salade, le soir plus de bus qui partait de lachenal ... pour celles et ceux qui travaillent a la clinique faut aller a pieds a pringy gare !!!!!
et apres 21h15 plus de bus pour aller a colmyr donc pour celles et ceux qui habitent sevrier qui fait parti du grand annecy ...ben a pieds. qu on se rassure les beaux quartiers d annecy sont eux bien desservis ... alors avant de parler de changement positif !!!!!!!! le maire ey la sibra ont encore servis la soupe aux beaux quartiers"
"J ai testé le 7 pour aller des Pommaries à Bonlieu il y en a 2 par heure !!! Quelle fréquence . Bravo"
"Pour ceux qui travaille à l'hôpital ils ont pas de parking pour se garer donc obligés de prendre le bus , avant le 3 il y allait directement maintenant ils ont obligés de prendre 2 bus et d'arriver souvent en retard à cause des changements de lignes et des retard que les bus prennent, pour allez à epagny il y a un bus toute les 30 min quand il arrive a l'heure en plus a partir de 20 h 30 plus aucun bus alors que la galerie ferme a 20h00 et Auchan 21 h 30 donc pour les personnes qui prennent le bus c'est une vraie galère."
"Augmentez la fréquence des lignes 51-52 serait plus subtile !"
"Exactement moi avant pour aller travailler 1 seul bus a prendre maintenant 2 bus ! Je vais perdre plus de temp qu’autre chose pas si top le changement"

Le nouveau tracé de la Sibra et non pas simplement les 2 nouvelles lignes 1 et 2 surnommées Rythmo est loin de faire l'unanimité

"au grand dam de certains élus" qui prennent le bus très rarement voire jamais pour certains mais qui en disent que du bien !!

Le collectif Grenelle Annecy et plusieurs associations soutiennent ACPAT, AMAPlace sur la Terre, Amis du Terroir du Pays de Fillière, ARSMB, Association Citoyenne de Passy, Cellule Verte 74, Chloro'Fill, Colibris Arve et Giffre, Collectif médical de la vallée de l'Arve, Inspire, L’Abeille, Les Écolibristes, Mountain Wilderness, Nature & Environnement en Pays Rochois, Roule & Co, Sallanches Autrement, Vivre en Montagnes du Giffre, Vivre en Vallée Verte.

Rive ouest du lac d'Annecy: OUI à un transport en commun vraiment attractif, NON au tunnel sous le Semnoz !

« IMAGINE LE GRAND TUNNEL », c'est un appel à toutes les voix et toutes les imaginations pour détruire ensemble l'avenir du Grand Annecy avec toujours plus de bétonnage, d'embouteillages et de pollution...

? Je signe la pétition contre Liaisons Ouest du lac d'Annecy  https://tinyurl.com/tunnel-semnoz

"Malgré la concertation publique, malgré l’avis de la CNDP (voir mise à jour précédente de cette pétition) et contre toute attente, le département de la Haute-Savoie et le Grand Annecy maintiennent coûte que coûte leur projet de tunnel routier sous le Semnoz !

Bien que le projet LOLA (Liaisons Ouest du Lac d’Annecy) ait été critiqué par les experts indépendants de la CNDP pour sa "faible acceptabilité" et pour sa faiblesse technique, les maîtres d’ouvrage décident de poursuivre le projet routier de tunnel sous le Semnoz et de nouvelle voie urbaine de Seynod-Vovray, couplé d’un bus dit "à haut niveau de service" (BHNS) qui n’en a que le nom. Il est juste annoncé qu’une étude sur le tram sera menée, sans en préciser la portée. Le gaspillage d'autant d’argent public sur des projets routiers rendra impossible toute autre solution de transport collectif performant et attractif. Parler du tram devient dès lors un leurre !

Il apparaît très clairement que l'intention des élus est de maintenir le projet LOLA sans changements significatifs et que ni les critères économiques, ni les critères écologiques, ni même l’avis très majoritaire de la population ne seront pris en compte pour la suite du projet.

A Annecy et en Haute-Savoie, la concertation semble être un espace-temps creux et vide de sens qui ne change rien, ni au résultat final, ni aux modalités détaillées de mise en œuvre. C'est à l'évidence, pour les maîtres d'ouvrage, un simple passage obligé, mais qu'ils ignorent finalement. A peine remis les bilans de la concertation, le projet initial est confirmé et relancé.

Le collectif Grenelle dénonce la grave atteinte faite à la démocratie participative et le profond mépris qu’expriment ainsi les porteurs du projet vis-à-vis de la population de la cluse du lac d'Annecy.

REAGISSONS ! Nous sommes désormais plus de 9.000 signataires à cette pétition. Donnons-lui un dernier coup de collier afin d’atteindre les 10.000 qui nous permettraient de peser et de communiquer. Si une partie d’entre nous arrive à convaincre ne serait-ce qu’une personne supplémentaire de son entourage de la signer, nous tiendrons notre objectif."

Comme Karine le dit très bien (commerçante à la buvette du marché en centre ville d'Annecy) : 

"L’association des commerçants qui trouve un accord
Nos élus politiques qui valident ce dossier
Une CCI qui loue les terrains à Open Sky 
Un maire (directeur financier de la CCI) qui valide le projet
Les syndicats qui ne se sont absolument pas prononcé sur ce sujet
Comme on se sent en confiance avec tout ce beau monde!!!!!
Bravo à open Sky vous avez su mettre le suppositoire avec les félicitations des jurés !!!
Nous vivons dans un monde merveilleux."

Nous sommes un peu surpris que tout le monde se couche et pas seulement pour le centre ville d'Annecy,

la zone commerciale d'Epagny n'est plus du tout "l'Eldorado" du commerce sur le bassin, plusieurs commerçants sont en difficulté et le plan de circulation est inadapté et parfois complètement saturé.

Avant de rajouter des commerces et encore plus de voitures, pourquoi pas une révision du plan de circulation et un grand parc de détente ? Non, ça ne rapporterais rien au propriétaire du terrain, la CCI.

Enfin ce projet n'a pas fini de faire couler de l'ancre !! Et ceux qui l'on validé, vont'ils se mordre un jour les doigts ?

Ci dessous en PDF le descriptif/présentation du projet.

"Pour le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), branche cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le bitume est considéré comme un cancérogène «possible» (catégorie 2B) pour les professionnels de l’asphaltage routier, et «probable» (catégorie 2A) pour ceux œuvrant dans les travaux d’étanchéité des toits. Particulièrement à risque, les cancers du poumon et des voies aérodigestives supérieures (cavité buccale, pharynx, œsophage, larynx).
C’est en revanche assez flou pour la population générale, en particulier pour les riverains d’usines d’enrobés."

Le projet d'installation de centrale d'enrobage sur la commune de Poisy 74330 mais en limite de la commune  d'Epagny inquiète plusieurs riverains dont Sabrina et bientôt plus de 2000 signataires de la pétition : http://chng.it/9gwRCZ4bSj

Le permis a été déposé le 3 avril par l'entreprise Ceccon et ils sont opposés à cette Initiative qui aura des impacts graves sur notre environnement notre santé notre biodiversité, les premiers riverains habitant a 500 mètres des écoles crèches et tout le centre commercial Auchan a proximité.

Le projet d’installation de centrale à bitume c'est de plus de 2000 m2 aux lieux-dits « les Marais noirs ouest » et « Sous-Chavanne » à 2 pas des habitations.

Il s'avère après quelques recherches de notre équipe du Canard du Lac sur internet que c'est bien dans toute la France que l'inquiétude grandi à chaque projet d'installation d'une centrale d'enrobage et  les nuisances existent bien autour de certains sites en production.

On peut comprendre l'inquiétude, ce sont des milliers d'articles sur ce sujet en France qui font polémique.
"Quizz" aussi sur l'air que nous respirons qui est plutôt très moyen dans le Grand Annecy, quel impact ?

Mais comme à chaque fois, les "pollueurs" se veulent rassurant sur l'aspect "hygiénique et sans danger" de ses "usines" créateur d'emploi ou de futurs malades ?

Explication sur le site internet des opposants :
www.nobitume74330.fr 

Facebook :
https://www.facebook.com/nobitume74330 

Pétition :
http://chng.it/9gwRCZ4bSj 

Tract :
https://nobitume74330.fr/wp-content/uploads/2019/04/Tract_A5.pdf 

Le décryptage d'Elodie ou plutôt son avis personnel (c'est vrai, un peu long),
rédactrice du magazine "de temps en temps" nous propose son article sur les élections de 2020.

Cette année les élections Européennes ont lieu le jeudi 23 et 26 mai 2019, mais elles ne passionnent toujours pas les citoyens, on peut comprendre avec les derniers articles/enquêtent à ce sujet sur la quantité de députés européens qui viennent juste pour pointer pour encaisser leurs indemnités.
Une trop faible assiduité des parlementaires français, comment faire pour changer les choses ? il faut un changement radical des règles de présence dans cette assemblée.

Je me suis intéressé aux élections municipales de 2020 avec l'aide d'anciens élus et des militants encore en activité, l'élection municipale est toujours plébiscitée par les Français avec les présidentielles,
Le nombre d'électeurs est toujours exponentiel ou imprévisible du côté abstention ou blanc.

Et pourquoi ne pas le dire ?

Au lieu de commencer à faire de la politique politicienne où des promesses en prévision des futures élections municipales de 2020,
(déjà des candidats déclarés dans les grandes villes de France ainsi que les messages de certaines personnalités politiques locales)
les futures listes ou candidats devraient se pencher rapidement sur l'information, la compréhension du déroulement de ses élections en 2020,
le décryptage des élections est encore très flou ou méconnu des citoyens, ils se posent beaucoup de questions, ils veulent comprendre avant de faire leurs devoirs de citoyen. "Et moi je veux comprendre"..
Mais peut-être qu'il est trop tôt ??!! Je ne crois pas, en décembre prochain la campagne démarre !! 

Comme souvent "le politique met la charrue avant les boeufs" et explique surtout pas ou pas assez,
et pourtant l'avant et l'après 2020 change la donne !!

Je ne suis pas du tout une spécialiste en la matière, je me renseigne pour vous. (Si erreurs ou omissions n'hésitez pas me dit le webmaster du mag !)

D'autant plus que les dates exactes des municipales de 2020 ne sont pas encore connues elles seront officiellement fixées dans le courant de l'année 2019.
Pour rappel en 2014 c'était en mars (23 et 30 mars) cela devrait être très proche de ses dates.


Une réduction d'élus inéluctable ?

On peut lire "Les communes nouvelles verront ainsi leur nombre d’élus divisé par trois d’ici le prochain renouvellement des conseils municipaux en 2020."
Les élus des communes d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Pringy et Seynod (environ 130300 habitants, soit 63% de l’agglomération, le Grand Annecy (34 communes) : 206 835 habitants).
Sauf erreur de notre part, si on comptabilise la liste actuelle des élus de la commune nouvelle sur le site officiel (mise à jour février 2018) on compte 189 élus répartis dans 9 commissions.

Selon l'article L. 2121-2 du CGCT, 55 élus devrait faire parti de la nouvelle commune d'Annecy après 2020 (De 100 000 à 149 999 habitants = 55)
Suite à la lecture de certains textes 60 ou 65 élus ? (proposition de loi..) Enfin "de beaucoup trop d'élus" on passe à une réduction très importante, une moyenne de moins de 10 élus par commune déléguée ?

Et si on compare l'avant/l'après 2020 ?

Plus de 20 élus par commission actuellement (sans compter les absents réguliers, ben oui, il faut le dire),
si on reste à 9 commissions, 6 élus par commission ? donc un seul représentant par commune déléguée ?
Autant dire que suivant son étiquette politique et sa vision de la commune, la représentativité des citoyens va être très compliqué ou même inexistante !!
Mais bien "évidemment" les plus grosses communes auront + de représentants en proportion du nombre d'habitants ?
Vous me suivez toujours ? Moi j'ai du mal.. (je suis une fausse blonde)

L'avenir des commissions ?

Après la lecture de ce que l'on peut trouver sur la toile (pas très clair tous ça) la question que se pose le citoyen que nous sommes : pourquoi voter en 2020 ?
Faire son devoir citoyen, oui, mais pour quel avenir ensuite ? Quel représentativité ?
Ne pas être représenté dans chaque commission ou avec une réduction ou un regroupement de commissions plutôt lourdes ?
Les commissions vont-elles ressembler à une "réunionite infructueuse" et non représentative de votre commune déléguée ?
Les services municipaux ne vont-ils pas devenir les décisionnaires des décisions du maire accompagné de son petit bureau exécutif ? Que je suis bête, on me dit à l'oreille que c'est déjà le cas !! 

La disponibilité des élus est remise sur la table ?

Sans compter sur la disponibilité des élus, combien de délégations ou de représentations des élus lors des AG associatives, scolaires, sportives ou culturelles qui sont des milliers dans notre ville.. ?
Ils n'étaient déjà pas très nombreux à être présent actuellement lors de certains événements majeurs de leurs communes déléguées !
l'agenda des élus va s'alourdir ! Quand certains conseillers municipaux actuels ont une bonne dizaine de délégation et qu'ils brillent déjà de leurs absences, comment vont-ils faire après 2020 ?
Il est bon de rappeler que le simple conseiller municipal (sauf retraité) est obligé de vivre avec une activité professionnelle et ne peut vivre actuellement de ses petites indemnités.

Des indemnités suffisantes après 2020 ?

Les conseillers municipaux bénéficient d'indemnités de fonctions, seront-elles à la hauteur en 2020 où resteront-elles à moins de 250 € par mois ?
obligeant les élus à travailler comme tout le monde à 35h ou plus + vie personnelle familiale, ce qui réduira leur présence en tant qu'élu, c'est déjà le cas aujourd'hui pour beaucoup d'élus.
(actuellement de 100000 à 200000 habitants un conseiller peut toucher en France 228 € (environ) d'indemnités de fonctions, les adjoints 2500 €, le maire 5510 €...
Nota : ces salaires représentent les rémunérations maximales autorisées par l’administration. À partir de là, le Conseil Municipal peut décider d’une répartition différente de ces sommes ou même d’y renoncer totalement ou en partie;
à partir de 2020, une nouvelle grille des indemnités verra le jour, mais faut pas rêver !!

J'ai la solution : "que des élus retraités très disponible et en bonne santé" je plaisante bien sûr.

Et pendant ce temps, les autres élus, les autres mandats..

En attendant on peut se poser la question des indemnités bien différentes des élus locaux et les fonctions des députés, sénateurs, conseillers régionaux et départementaux...
Le cumul des mandats est "légion" à ce jour, plusieurs élus sont par exemple au département et à la commune et plus si affinité...
Ce qui paraît peu conciliable après 2020 vu la charge de chaque élu ou alors il y aura le choix de l'absentéisme qui va briller quelque part...

De l'avenir dans la frustration des élus ?

Donc si on comprend ma lecture et mon intervention suite à mes recherches sur internet, en 2020 vous allez voter pour une liste qui élira le Maire, (ça alors !)
très souvent la tête de la liste, si votre liste gagne les élections, vous avez l'assurance qu'un conseiller municipal de cette liste sera présent lors des commissions de la commune nouvelle et qui serait là pour porter le projet de la commune nouvelle que vous avez choisi,
mais si le projet choisi est dans la minorité vous n'aurais aucune assurance qu'un conseiller soit présent dans chaque commission.
C'était déjà frustrant pour certaines minorités aujourd'hui, ce sera pire en 2020 pour être présent partout.

Inutile de faire une entrée dans le débat sur la commune déléguée plutôt à droite actuellement ou plutôt à gauche, aie.. aie.. elles vont devenir quoi ?
au "centre droit gauche" ? Je ne connais pas d'élu en fonction dans notre commune avec cette étiquette.

Côté candidat(s).. et liste...

L'idéal pour cette commune nouvelle, en tête de liste, c'est le candidat non-encarté même historiquement, les anciens élus n'ont pas lieu d'être !
Un ou une "Ex-Chef d'entreprise de plus de 200 salariés" ferait l'affaire. Ce n'est que mon avis.

Autant dire qu'être le (petit) candidat de liste lors de ses élections réduit inéluctablement les chances d'être un élu utile ou être élu tout simplement !
"Zut alors" on avait déjà un paquet d'élus inutiles disent certains...


Des listes "arc-en-ciel" ?

Indispensable.
On a du mal à voir apparaître "autre chose" que des listes "arc-en-ciel" composées de plusieurs appartenances politiques différentes si on veut un maximum de représentativité et une chance de majorité au sein de cette nouvelle commune.
Vu le climat politique Français et le désavoeu des Français sur la politique française, une liste à la seule étiquette droite ou gauche n'a aucune chance d'être représentative, encore moins les "pseudo listent arc-en-ciel" qui se veule ouverte mais dont les "ténors" sont plutôt historiquement à gauche ou à droite.
Pour les extrêmes c'est le mur, sans alliances on ne voit pas comment elle pourrait peser dans cette nouvelle commune d'Annecy en 2020.
Et le centre, il n'existe plus vraiment, dans toutes les communes de France on parle plutôt de centre gauche ou de centre droit, c'est triste, mais ce sera de l'alliance pour l'étiquette la plus proche.
"Le vrai centriste" qui valide certaines mesures de gauche comme celles de droite n'existe plus dans notre agglomération. (au dire de C.Le Goff)

L'amplification des petits arrangements ?

Ses élections vont amplifier "les petits arrangements" et les négociations iront bon train sous le manteau, "en OFF" comme d'habitude !
Comme l'impression d'un retour en arrière, le projet qui sera présenté aux citoyens par les têtes de liste ne sera que des promesses électorales et sera difficile à mettre en oeuvre en cohérence avec toutes les sensibilités et la représentativité des citoyens des 6 communes déléguées.

Je vote pour une femme ou un homme, c'est tout..

Le choix est donc vite fait, vous allez finalement élire une femme ou un homme à la tête de cette "grosse commune de 130000 habitants" pour sa belle gueule, son charisme, ses compétences ? Mais pour le reste..
En bureau restreint il ou elle décidera de votre avenir au sein de votre ex-commune déléguée avec une majorité dont les membres n'auront peut-être jamais mis les pieds dans votre commune déléguée.

Pas de renouveau politique à Annecy ? "les minorités graissent les majorités"
l'obéissance à un prix ?

Ce qui faut s'attendre, ce n'est pas un renouveau politique, c'est "une guerre" des élus actuels qui vont se battre et "graisser la pâte ou caresser le dos du chef de file" pour rester dans la course,
même s'ils ont été mauvais ou inutiles dans leurs derniers mandats, si ils ont été sages, fidèles et obéissants lors du dernier mandat il paraît qu'ils ont plus de chance.
D'autres vont voir leurs carrières politiques s'arrêter brusquement en 2020 et ce n'est pas pour me déplaire.
Parfois quand on se plante plusieurs fois dans la gestion de sa ville ou que l'on connaît la défaite "élective" plusieurs fois et donc une présence minoritaire depuis de nombreuses années il faut savoir tirer un trait,
finalement "les minorités graissent les majorités" et il y en a toujours qu'un seul qui avance : la majorité.

Les conseillers municipaux actuellement élu sont (tous) sur le départ ?

Si on compose une liste avec tous les maires et maires adjoints actuels des 6 communes et bien il reste plus beaucoup de place pour les conseillers municipaux actuellement élu.
Il va y avoir "un paquet de départ" c'est évident.

La dernière question,
les citoyens de la commune nouvelle iront-ils voter en 2020 ?

Pour l'instant les candidats ont un peu moins d'un an pour construire un projet rassembleur qui donnera envie aux "Annéciens" de faire le déplacement.
Et cela démarre pour certains avec de la "politique politicienne", "des fausses promesses", "des réunionites" et non dans un premier temps avec des explications citoyennes simples indispensables sur l'avant et l'après 2020.

Je suis convaincu que les futurs candidats ou tête de liste n'ont pas à faire seulement une liste, ils vont devoir rassembler un grand nombre de citoyens pour être sur le perchoir de la municipalité si ils veulent être un "grand représentant" de leurs citoyens.

Je sais que cet article est plutôt négatif avec beaucoup de questions sans réponses mais réaliste sur la situation prévisionnelle de cet événement citoyen, à vous de juger et de répondre à mes interrogations.


Elodie N. dans l'espoir d'avoir être lu !


Echange avec le webmaster du magazine Cédric Le Goff Ex-Conseiller municipal de la ville d'Annecy et de la C2A.
Et d'un autre ancien élu qui souhaite rester anonyme.
avec la participation de 2 militants politiques encore en activité.
Et mes recherches sur Internet.

 

--------- Bon a savoir..

Pour pouvoir voter, un électeur doit : Avoir au moins 18 ans ; Etre de nationalité française ou d'un pays membre de l'UE ; Etre inscrit sur les listes électorales ; Jouir de ses droits civils ou politiques.

Bon à savoir : Le vote blanc sera comptabilisé lors des municipales 2020
(loi adoptée en février 2014 prévoit désormais que le vote blanc est comptabilisé depuis le 1er avril 2014.)

+ de 1000 habitants : si une liste a obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés, elle peut se maintenir au second tour.
Les candidats d'une liste qui obtient au moins 5 % sans pouvoir se maintenir peuvent rejoindre une autre liste.
La moitié des sièges sont attribués à la liste ayant réuni le plus de voix.
Les sièges restants sont proportionnellement répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des voix.

À partir du 1er septembre 2019, le code électoral exclut toute campagne de promotion publicitaire des réalisations et de la gestion des collectivités intéressées par les scrutins municipaux et communautaires de mars 2020.
Jusque-là pas grand-chose de nouveau sauf pour le vote blanc !...

---------

Page 1 sur 8

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici