bandeauwebmda2019

Nos enfants font de mauvaises rencontres sur Internet ! Spécial

Écrit par

Contenus pornographiques ou violents, contact malicieux, cyber-harcèlement, hameçonnage, addiction…

La recherche, les E-mails, la messagerie instantanée, les réseaux sociaux sont des moyens de communications extrêmement pratiques, pour échanger avec ses amis ou sa famille.
Mais c’est aussi une porte ouverte aux personnes de mauvaises intentions.

Prouesses physiques dangereuses dans des vidéos en ligne et encore plus grave parfois la pornographie, certains enfants sont traumatisés et il y a danger de contact avec des "monstres pédo".

La prévention est insufisante dans le milieu scolaire, le webmaster du canarddulac.fr avait bien essayé il y a quelques années de proposer des échanges bénévolement en collège par exemple, mais l'inspection académique, l'éducation nationale est restrictive sur les personnes chargées de ses missions, pour faire simple le privé (bien plus compétent) n'est pas le bien venu pour faire de la prévention dans le publique.

Mais l'adulte, le parent, est responsable, il doit s'informer, se former à l'utilisation ou la mise en place de protection pour ses enfants, c'est indispensable !
A ce jour les parents sont que 40 % a mettre en place un contrôle parental.

Le problème et que très souvent l'enfant et bien plus à l'aise parfois que le parent sur Internet.
C'est aussi un art pour les parents d'expliquer là ou il ne faut pas aller à son enfant, l'interdit plait beaucoup aux enfants !

Les premières protections sont l'explication des dangers, la surveillance, l'utilisation d'un mobile ou pc si possible "bridé".

Papa ou maman ne prête pas sa tablette ou son pc, comme ça, sans surveillance, à un enfant de moins de 10 ans via son compte personnel "d'adulte" "trés ouvert".
Une pratique (statistiques sur le sujet) très courante.

Il existe des protections (pas à 100%) mais tout de même, par exemple votre enfant doit se connecter à Windows 10 à l’aide d’un compte Microsoft, puis vous devez ajouter ce compte à votre famille sur family.microsoft.com.
Chez certains fournisseurs d'accès, Free par exemple il est possible de limiter la connexion internet à certaines heures précisent (sans surveillance) pour son enfant, blocage des sites pouvant heurter les enfants.

Plusieurs services ou logiciels de contrôle parental pc ou smartphone existent en ligne, sans pour autant faire du "flicage" certains outils bloquent seuls le mauvais contenu, l'intelligence artificielle fait des progrès en la matière.

Récent chez GOOGLE : Si votre enfant passe trop de temps sur YouTube et pas assez sur des applications plus éducatives, Family Link peut y remédier. La fonctionnalité de contrôle parental de Google permet maintenant d’imposer des restrictions pour chaque application installée sur le smartphone ou la tablette de l’enfant.

----------------------------------

On peu lire sur Dossierfamilial et on valide, même si il existe d'autres outils :

Sur mobile et console, mode d’emploi
Sur iPhone et iPad : sur un appareil iOS, suivre le chemin : Réglages > Général > Restrictions. Définir un code secret puis sélectionner les applications et fonctionnalités à bloquer. Ce contrôle parental ne permet aucune nuance dans les interdictions.
Sur Android : il faut avoir un appareil compatible (parents à partir du système d’exploitation KitKat 4.4, enfants à partir de Nougat 7.0), se créer un compte Google pour soi et son enfant, puis télécharger l’application Google Family Link sur le Play Store avant de la paramétrer.
Sur Nintendo Switch : créer un compte Nintendo sur Nintendo.fr, télécharger sur votre smartphone l’application Contrôle parental Nintendo Switch sur le Play Store ou l’AppStore. Relier la console à l’appli pour les synchroniser. Définir les paramètres sur votre smartphone et sur la console, dans le menu « Home » puis « Contrôle parental ».

Des noms :
- application Xooloo Parents
- Kaspersky Lab a développé Safe Kids pour piloter l’activité numérique des bambins, à la fois sur ordinateur (PC et Mac), tablette et smartphone

 

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici