bandeauwebmda2019

Centre des congrès : le message des opposants est simple, mais ferme ! Spécial

Écrit par

Après des conclusions négatives des commissaires enquêteurs sur le projet de centre des congrès à Albigny avant l'été 2016, mais aussi, début septembre, le gouvernement avait aussi des doutes sur le bien fondé du projet : (extrait ci-dessous)

« Au vu des doutes sérieux qui pèsent sur la légalité et le bien fondé de ce projet, nous vous saurions gré de bien vouloir nous faire un état précis du projet, tant au regard des règles d’urbanisme qui s’imposent que son caractère d’utilité publique ». 
« Nous vous demandons, dans l’attente, de surseoir à toute décision que vous seriez susceptible de prendre dans le cadre de l’avancement de ce projet ».

Malgré la mobilisation des opposants depuis plusieurs années et bien la décision du Préfet est tombé (un soir d'orage à Annecy !) "Le projet est d'utilité publique, le préfet signe l'arrêté de DUP" Une grande surprise pour tous les partisans du "NON" au projet qui selon eux n'est pas conforme à la loi littoral et n'est pas d'utilité publique, enfin la liste est bien plus grande côté arguments sur le "NON" autour de ce dossier que sur le "OUI", arguments repris sur plusieurs points par la commission d'enquête indépendante.

Suite à la décision du préfet, dans les réseaux ou sur la toile c'est l'incompréhension, l'indignation, la stupéfaction :

quelques extraits de commentaires, en l'état : 

"Exigeons la révocation du Préfet de Haute-Savoie"
"Le festival d'animation nous est fatal"
"comment un bâtiment qui va défigurer le parc de l'impérial peut voir le jour ???"
"La décision du préfet est politique. Il se comporte comme le secrétaire particulier d'Accoyer et Rigaut, il signe les courriers.."
"comment un préfet, peut il aller à l'encontre de la loi littoral, et décider à lui seul de l'utilité publique d'un projet méga!!!"
"comme souvent autour du lac, on n'écoute pas, on fait ce qu'on veut. un centre des congrès t'en a déjà un et il est vide!" "Charles Bosson doit se retourner dans sa tombe. Quel abus de pouvoir !"
"Le préfet (sur le départ prochainement) ne va pas seulement à l'encontre des préconisations du commissaire enquêteur, il se fout de l'avis de la majorité des Annéciens et riverains du lac, et s'asseoit sur la Loi Littoral !!!"
"Normal, imaginez la cohabitation du préfet avec Rigaut et Accoyer si il n'avait pas signer" "copinage politique"

Et le préfet de répondre dans le Dauphiné ce 13 septembre 2016 : " LA DUP est une première étape, ensuite, j'examinerai la légalité du permis de construire" sur ce point, il signale aussi "être un préfet exigeant sur le respect de loi littoral".. Affaire à suivre..

Pour les opposants le message est simple, mais ferme :

 "On va continuer à se battre" Certains disent "dans l'ombre cette fois, par surprise, mais en respectant la loi, et cela pour les générations à venir, pour nos enfants"..

"NOUS ALLONS GAGNER" "Il ne verra pas le jour."

Nous allons réparer ce "bug de rentrée" !

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici