L’hypnose médicale, Une technique efficace contre la douleur Spécial

Écrit par

Une dame, Lucienne de 90 ans, devait se faire poser une valve cardiaque, mais il faudrait une anesthésie générale pour cette intervention, la dame ne la supportera pas. 

L’équipe médicale de l’hôpital d’Annecy Genevois, avec l’hypnose et une simple anesthésie locale, a réussi avec succès l'intervention.

Vu sur la toile : source www.francedimanche.fr
Christine, 43 ans, Annecy, "Cela a complètement changé ma vie"
"Infirmière anesthésiste depuis 2001, je suis en contact permanent avec des patients souffrant de douleurs chroniques et j’éprouvais le besoin de les aider en étant plus proche d’eux. Du coup, en 2010, j’ai suivi une formation à l’hypnose médicale. Cela a complètement changé ma vie ! Grâce à cette technique, on arrive à prendre du recul, à mieux gérer le stress. Lors des séances, on aide le patient à puiser dans ses ressources personnelles et on lui apprend l’autohypnose pour contrôler sa douleur. Cela lui permet ensuite de diminuer les doses de médicaments, voire de cesser d’en prendre. Au bloc opératoire, l’action est différente : on évite l’anesthésie. Ma parole accompagne le malade durant toute l’opération pour le déconnecter du moment présent. Je l’emmène loin de la salle où il se trouve. Depuis cinq ans, j’ai vu plusieurs centaines de patients et cela fonctionne sur la plupart d’entre eux."

 

Hypnos en grec signifie sommeil.

"Elle est en effet capable de guérir certains troubles ou comportements nocifs (contrôle de la douleur, addictions, difficultés alimentaires, dysfonctionnements psychiques ou psycho-somatiques).
Quelqu’un, par exemple, voudrait bien ne plus fumer. Son passage par la vigilance généralisée lui permettra d’une part de mesurer et d’approfondir le degré de sa détermination, d’autre part de prendre appui sur des forces et des intérêts nouveaux qu’il ne soupçonnait pas et qui rendent dérisoire en comparaison le plaisir de la cigarette. L’hypnose guérit alors parce que, modifiant le contexte d’une habitude, elle en détruit le ressort."
L'article complet ici dans le site Association Française pour l'étude de l'hypnose médicale 

 

A l’hôpital d’Annecy, la pratique de l’hypnose médicale est quotidienne. Deux radiologues, une infirmière et sept manipulateurs ont pu être formées grâce à l’engagement de la Fondation APICIL.

Nous avons trouver quelques adresses : Maîtres Praticiens : Amandine Poletti à Cran-Gévrier ou Isabelle Thomasset à Annecy.
Patricia Morné, Psychologue clinicienne... et bien d'autres sur notre bassin.. 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici et L. des Alpes