Le salon Femin’Alpes est une initiative du réseau des Mampreneurs d’Annecy.

DU VENDREDI 3 JUIN AU DIMANCHE 12 JUIN 2016 (programme complet ici)

 

Cette antenne, qui dépend du réseau national des Mampreneurs, a été créée fin 2014 et compte aujourd’hui une vingtaine de Mampreneurs dynamiques et ambitieuses.

Depuis mars et une rencontre à la mairie de Seynod (74), pour bénéficier d’une salle afin d’organiser nos rencontres mensuelles.

La mairie propose une salle, mais également un lieu d’exposition au cœur de la ville, pendant 15 jours début juin.

Le salon dans "la boutique éphémère" à Seynod : 

Pour découvrir l’entrepreneuriat féminin :

– aider les porteuses de projet dans le lancement de leur activité

– faire découvrir au grand public les activités des femmes entrepreneures de la région

– permettre la mise en place de partenariats avec des réseaux ou institutionnels locaux.

Et pour répondre aux objectifs fixés, le salon se décline en différentes animations :

– des conférences et ateliers destinés aux chefs d’entreprise et porteurs de projet sur des thématiques liées à l’entreprise (communication, business model…)

– des conférences et ateliers à destination du grand public, animées par des Mampreneurs dont c’est l’activité, autour de la famille, de la nutrition, etc…

– un espace de rencontres et d’échanges incluant une boutique éphémère, ou chaque Mampreneur pourra présenter son activité et discuter avec les visiteurs.

La participation à toutes les animations est gratuite, il suffit de s’inscrire sur le site :http://feminalpes.us13.list-manage1.com/subscribe?u=1aad67a819e779ddc00af2afe&id=6a1be302e1

LES MAMPRENEURS D'ANNECY

Ce sont aussi...

Anne Gagnaire, Les Pots d’Anne
Jessica Ti I Taming, Hadascrib
Jessica Pouchairet, Mes e-solutions
Sophie Antonelli, Aménagement d’intérieur
Lucie Curral, Presens conciergerie

Source ici et ici

 

Géraldine pour le MAG

On se souvient d'un reportage ici : La pilule du lendemain peut être prise jusqu’à 3 jours après un rapport sexuel. Depuis 2002, une jeune femme majeure ou mineure à le droit d’obtenir ce médicament contraceptif sans ordonnance et sans avoir besoin de justifier son âge. Seulement, certains pharmaciens n’appliquent pas ce décret. L’émission « L’Autre JT » sur France 4 a souhaité en savoir plus. Ils se sont rendus dans 15 pharmacies de différents arrondissements de Paris, caméra à la main. Et, oh, surprise, sur les 15 officines testées, certaines ont refusé de délivrer gratuitement ce produit à une mineure. 

Depuis ce lundi 30 juin 2016, les modalités de délivrance de la pilule du lendemain dans les collèges et lycées ont été simplifiées, la condition de «détresse» jusqu'ici exigée par la loi pour obtenir une contraception d'urgence ayant été supprimée, annonce le ministère de la Santé.

Le décret, paru samedi au journal Officiel, précise les modalités de délivrance de la contraception d'urgence par les infirmiers scolaires aux élèves, mineures ou majeures, dans les établissements de second degré, conformément aux dispositions prévues dans la loi Santé.

Le texte précise que l'infirmier ou l'infirmière doit «proposer à l'élève mineure, qui peut le refuser, de s'entretenir avec le titulaire de l'autorité parentale ou avec son représentant légal de la démarche d'aide et de conseil mise en œuvre».

« Protéger notre jeunesse, c’est aussi, en matière de sexualité, faciliter l'accès à la contraception d'urgence. Chaque jeune doit savoir que la porte de l'infirmerie scolaire lui est ouverte sans avoir à se justifier », a indiqué Marisol TOURAINE.

« Cette décision permettra de réduire les délais d’accès à la pilule du lendemain et de faciliter le recours de celle-ci dans les établissements du second degré », indique le ministère de la Santé.

Le ministère de la Santé annonce également la prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie des actes liés à la contraception des mineures ainsi que la gratuité des contraceptifs (stérilet, implant..), les consultations médicales de prescription et les examens biologiques.

  • Vous aimez courir? pas trop!!!! Sportsevents370 (source) est un organisateur pour vous.
    Ils proposent des courses de faible distance (5 ou 10 km) et ils mettent un point d’honneur sur le côté convivialité où la compétition passe en second plan. 
  • Si la chance est au rendez-vous, une enveloppe contenant un lot se trouvera derrière ton dossard.
  • Pour cette course, un parcours de 2.6kmx4 ou relais 2.6kmX2
  • Un buffet vous attend après la course, une buvette où la ptite mousse vous réunira.
  • Sportsevents370 reverse 1.00 euro par coureur pour une association caritative le combat d’Eléna

Voilà c’est ça notre asso, alors rejoignez-nous et courons ensemble.

⇒ les inscriptions  sont ouvertes jusqu’au vendredi 03 juin 20h00⇐

Le site Internet ici

Quand on trouve des perles sur la toile, on n'hésite pas, un peu d'humour dans le mag, ça fait du bien, bon l'article ci-dessous est un peu liquide..

Bien-sûr vous avez compris que l'élu Denis Duperthuy n'est pas Maire d'Annecy ni président de l'agglo.
Bon, on a le droit de se tromper, le maire d'Annecy Jean-Luc Rigaut ne sait plus (lui aussi) qui est qui ?.

Vous allez vite comprendre..

L'actuel Maire d'Annecy, Jean-luc Rigaut, très chahuté par Denis Duperthuy lors du dernier conseil de l'agglomération d'Annecy (sur le projet de centre de congrès), ne pouvait pas en rester là.
Ne pas communiquer aurait été, peut-être, un abus de faiblesse ?!

Après l'intervention (euh non, le missile à tête(s) chercheuse(s)) du conseiller municipal et communautaire Duperthuy (DD) "extrêmement « donneur de leçons »" précise le maire d'Annecy dans son blog avec une réponse plutôt "liquide"; le suppositoire n'est pas passé et la vengeance sera terrible, et oui, on en est là, en politique, dans notre agglomération.

Le maire contre-attaque dans son blog avec en titre "Ne dites pas à Denis Duperthuy qu’il a perdu les élections municipales, il croit qu’il est Maire d’Annecy et Président de l’Agglo"
le plus supprenant sur l'état de faiblesse, c'est que le "titre missile" que reçois Denis Duperthuy (en pleine poire à son tour) n'a bien sûr aucun rapport avec le centre de congrès. "La bataille politique médicinale commence" l'égo en a pris un coup !

Un exemple de phrase (repris dans le blog du maire d'Annecy) de Denis Duperthuy:
"Messieurs RIGAUT et ACCOYER cherchent à gagner du temps pour affûter leurs arguments.
Ils font aussi un coup de communication en faisant croire qu’ils travaillent, qu’ils sont responsables… »"

Et le maire d'Annecy de répondre dans son blog :
"Que n’aurait-il dit, si le lendemain de la publication du contenu de la Commission d’enquête de la DUP, nous avions continué comme si rien ne s’était passé ?"
Une réponse étonnante du maire d'Annecy, après une affirmation, une question, il reste donc un doute sur le travail et la responsabilité de qui ?..

Peut-être, (vu le rapport accablant de la commission d'enquête) que l'élu et ses colistiers ainsi que les opposants du projet attendaient simplement un "mea-culpa" venant du Maire d'Annecy ?! 

La conclusion du maire dans son blog est intéressante et ce dirige sur un côté médical  :
"Cette diarrhée verbale et d’écriture, ces postures perverses où toutes les bonnes idées viennent de lui, cette fausse attitude de sage...."

Le maire d'Annecy compare les paroles de Denis Duperthuy par des selles de consistance liquide ou molle, plus volumineuses et nombreuses qu'à l'habitude.
Il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un symptôme. Sa cause la plus fréquente est l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.
Elle dure 1 jour ou 2, puis disparaît sans nécessiter de traitement, et le maire d'Annecy a raison !!

Denis Duperthuy et pour beaucoup d'autres citoyens, ça dure depuis plusieurs années et plusieurs milliers d'euros (le liquide) pour le projet centre de congrès sur la presqu'île d'Albigny,
alors que ce projet ne verra surement jamais le jour dans l'état actuel du dossier.

On comprend mieux la mauvaise ingestion du simple élu et donc, on comprend les paroles du maire, faire avaler un liquide contaminé depuis des années..

Un traitement s'impose, avant chaque ingestion, le MAG'LAC prescrit à tous, un sachet de Smecta, 2 Spasfons.. Tout ça pour éviter le discours politique trop liquide.
A renouveler 6 ou 7 fois ou plus si le projet du centre de congrès persiste. (Attention à la constipation : quand le liquide devient trop épais, ça coûte très cher !)

Et finalement, qui s'intéresse à cette prescription ? Ha Ha !! 

Fin mai, le 27 et le 28, Archipel Sud et ses partenaires de terrain (l’Association Passage, les écoles et périscolaires des quartiers sud, l’association des parents d’élèves de la Prairie, le CADA, Haute-Savoie Habitat…) organisent des fêtes de quartiers pour proposer un moment convivial de rassemblement, de jeu et de plaisir partagé.

Dans le quartier de la Prairie vendredi 27 mai à partir de 16h et samedi 28 mai sur le parvis de la MJC Mandallaz à partir de 17h.

Source ici

Reçu dernièrement dans les boîtes aux lettres d'Annecy, une enveloppe :

"Concertation des habitants d'Annecy sur le projet de commune nouvelle"

  • Un document sur 4 pages : Pourquoi ? Quand ? Comment ? calendrier etc..
  • Un formulaire de 5 questions, a remettre le 8 juin, dernier délais.

Pratique : il est possible de déposer votre formulaire dans une des 5 MJC Centre social de la ville (ou à l'accueil Mairie)

Il est aussi possible de remplir en ligne ici :
http://www.questionnaire.lacommunenouvelle.fr/ 

Et de s'informer ici :
http://www.lacommunenouvelle.fr/ 

Les citoyens ont donc la possibilité de répondre à 5 questions pour participer au projet de commune nouvelle.
Dèjà quelques voix s'élèvent sur le sérieux de la démarche démocratique qui a le mérite d'exister mais qui paraît bien petite, comme participation citoyenne.

On peut reconnaître, la majorité a fait un grand vide lors d'une réunion d'information et les élus de gauche d'Annecy avaient organisé un vote citoyen très sérieux le 30 avril dernier, malgrès une bonne couverture par les médias la tentative n'a pas non plus "bousculé les foules", quel sera le retour de cette concertation officielle ?

Les Annéciens s'intéressent-ils à cette fusion ?

Cette démarche de concertation n'est-elle pas un simple petit nuage obligatoire de l'exécutif "qu'il faut faire passer" ?

(Ps : Document et site internet de la concertation par etat-desprit.fr, agence de communication sur Strasbourg)

C'est "chaud bouillant" depuis quelques jours dans les réseaux sociaux entre les animateurs Jean-Noel Deparis, Philippe Deparis et la direction de la chaîne de télévision 8 Mont Blanc.

Petit historique concocté par notre rédactrice Géraldine du Mag :

Le 22 mars on pouvait lire :
"Le groupe Bontaz, actionnaire de 8 Mont-Blanc, pourrait se désengager et lancer une TV concurrente avec des anciens de la chaîne.
Parmi eux, Patrice Mallet et Gilles Meunier. Le projet serait piloté par Cedran de Sainte-Lorette (ex-Dauphiné Libéré)."
(Message sur Facebook par Annecy people qui est une source : InterMedia d'après eux.)

Dans les réseaux sociaux on peut lire aussi que Jean-Noel Deparis, Philippe Deparis animateurs font partis de cette aventure.

La 8 MontBlanc (Sortie en janvier d’un redressement judiciaire) et son PDG Julien Cachat lance un nouveau projet depuis le lundi 25 avril 2016.
tourné vers la Suisse (à voir ici : sur http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/8MontBlanc-se-veut-plus-transfrontaliere/story/18264472) dont une grille de programmation revue et corrigée selon la direction.
D'ici la rentrée de septembre un nouveau site internet et une diffusion plus large serait en prévision.

Mais tous ça ne plait pas aux deux frères et pas qu'eux !!

Le 19 avril Jean-Noel Deparis, Philippe Deparis étaient en direct pour expliquer (selon eux) les graves menaces qui pèsent sur l'émission phare de "La Place du Village" dès le 25 avril prochain et après la révocation de l'Association "La 8" du Conseil d'administration de TV 8 Mont Blanc.

Et depuis les 2 frères, aux nombreux amis sur Facebook, se mobilisent dans les réseaux sociaux et le feuilleton ne manque pas "de piquant".

Plusieurs outils sont mis en ligne :

Page Facebook (presque 3500 J'aime le 27 avril)
https://www.facebook.com/SoutienALaPlaceDuVillage
Pétition (plus de 500 signatures en quelques heures)
http://www.mesopinions.com/petition/medias/soutenons-mission-place-village/19533

Mais aussi plusieurs événements "live vidéo Facebook" avec parfois plus d'une centaine de participants.

La question est.. comment va finir le feuilleton de la 8 Mont Blanc ?

---------------------------

Quelques échanges sur Facebook (en mode public) histoire de comprendre ce qui se passe :

Jean-Noel Deparis
LE 25 AVRIL
AVIS A LA POPULATION...
MOBILISEZ VOUS CONTRE CETTE ODIEUSE AGRESSION CONTRE NOTRE PATRIMOINE COMMUN. LES PAYS DE SAVOIE MONT BLANC SONT ATTAQUÉS CE SOIR.
Nous avons la tristesse de vous annoncer la disparition officielle de "La Place du Village" à 20h15, 7h et 12h, les horaires les plus regardés... Merci Monsieur Julien Cachat (PDG de TV 8) pour tous les téléspectateurs fidèles à l'émission. Sans compter la réduction de 150 émissions par an. Ce manque de respect est SCANDALEUX. MOBILISONS NOUS !!!!!


Les différentes réponses (en public) de la chaîne dans les réseaux sociaux :
(certains de ses messages ont été publié plusieurs fois "en commentaire" sur le compte Facebook
de Jean-Noel Deparis)

8 Mont-Blanc
LE 26 AVRIL
Depuis plusieurs jours de nombreux messages sont postés sur le réseau social Facebook au sujet de la Place du Village.
La Direction et les salariés de 8 MONTBLANC n’ont pas souhaité répondre à la polémique jusqu’ici.
Toutefois, au vu du nombre de messages mensongers et diffamatoires publiés, décrédibilisant l’investissement de tous les salariés et du Conseil d’Administration de la chaîne, nous tenons à préciser un certain nombre de points pour rétablir la vérité.
La direction de 8MONTBLANC n’a jamais entendu supprimer l’émission la Place du Village.
Quant au retour sur Canalsat, si la Direction y est aujourd’hui opposée c’est malheureusement parce que les frais de diffusion sont beaucoup trop élevés et que la chaîne ne peut pas les assumer sans mettre en péril son équilibre financier.
Contrairement à ce que certains laissent entendre, la chaine ne vit pas de subventions ou de dons.
A ce titre, il convient de préciser que les sommes versées pour l’adhésion à l’association, les dons faits à l’association, la vente de produit dérivés de la Place du Village, ou les recettes tirées de l’animation d’évènements, ne reviennent en aucun cas à l’entreprise 8 MONT BLANC. L’association et la société sont deux entités juridiquement différentes.
La chaine ne réalise pas non plus de bénéfices, au contraire, elle ne réalisait que des pertes depuis plusieurs années. Ni ses actionnaires, ni son Président n’attendent de retour sur investissement.
La période de redressement judiciaire a été difficile, la chaîne a dû se restructurer pour réduire ses charges (Canalsat notamment) et elle doit encore évoluer afin de toucher un public plus large si elle veut survivre.
Pour ce faire, la chaine doit donc rééquilibrer ses programmes et en diffuser de nouveaux. (Dans les mois à venir)
A ce titre, des efforts ont été demandés aux salariés et à l’ensemble des producteurs extérieurs qui collaborent avec la chaîne. L’ensemble des salariés est enthousiaste à travailler sur ce nouveau projet et déplore le projet de création d’une chaine concurrente comme annoncé dans la revue Intermedia le 30 mars 2016 et confirmé depuis.
Le Conseil d’Administration, la Direction et les salariés de la chaîne n’ont jamais pris part aux basses polémiques largement relayées sur les réseaux sociaux, préférant se consacrer à l’évolution nécessaire de la chaine.
La première étape du changement est visible à l’antenne depuis hier soir. Pour autant, la Place du Village restera largement diffusée du lundi au dimanche avec 42 diffusions par semaine.
Seuls les horaires et le nombre d’émissions inédites changent.
8 MONTBLANC reste attachée à ses valeurs locales, contrairement à ce qu’on voudrait laisser entendre au travers de propos mensongers et diffamatoires.
Toute l’équipe de 8 MONT BLANC s’inscrit dans un projet de télévision locale, positive vivante, interactive, innovante, fédératrice et transfrontalière. Elle travaille dur au quotidien pour faire vivre la richesse que constitue notre territoire et le faire partager au plus grand nombre.
Nous sommes navrés de la tournure des évènements.

---------------------------------------------

Natty Vanden Sévrier, le 27 Avril 2016,
A l’attention de Messieurs Jean-Noel Deparis, Philippe Deparis, des membres de l’association « la 8 » et de nos téléspectateurs.
LETTRE OUVERTE DES SALARIES
Bonjour à tous,
Après la diffusion sur internet, Mardi 26 Avril d’une vidéo par Messieurs Jean-Noël et Philippe Deparis, il a paru indispensable à l’ensemble des salariés de la chaine 8 Mont-Blanc de communiquer son point de vue. Nous précisons que ce courrier est à notre propre initiative.

Au cours de cette vidéo, Messieurs Deparis ont tenu (entre autres) les propos suivants :
Philippe Deparis:
"On pense aussi, Jean-Noël, à l'équipe de la télévision qui est brassée par ce qui se passe. On les comprend. C’est des copains."
Jean-Noël Deparis:
"Coucou amical à toute l'équipe parce que ce n'est pas simple d'avoir un président qui vous met dans ce pétrin. C'est le cas de le dire, on est désolé pour eux…"
Voici notre réponse à Messieurs Deparis :
1- Nous ne sommes pas « brassés par ce qui se passe », mais affligés et consternés par la réthorique de Messieurs Deparis dans la fronde pathétique qu’ils mènent aujourd’hui, après avoir, il y a encore trop peu de temps, essayé de s’emparer de la direction de la chaine (avec le résultat que tout le monde connait).
2- Travaillant avec Julien Cachat depuis maintenant deux ans, nous soutenons le travail risqué qu’il a effectué depuis son arrivée. Son engagement auprès de nous a été transparent, total et courageux. Aujourd’hui, la chaine 8 Mont-Blanc a un projet de développement pérenne, tous les acteurs de cette histoire se sont battus et ont accepté de se remettre en question pour faire progresser cette antenne. Tous, sauf deux.
3- Nous ne pouvons pas rester à les regarder tenter de détruire consciemment
notre outil de travail. Nous rappelons aussi à Messieurs Deparis qu'ils ne sont pas salariés de la chaîne, leur emploi n'a jamais été menacé. Au contraire du notre.
4- La Place du Village est aux yeux de l'équipe de 8 Mont-Blanc un programme important pour tout ce qu’il représente dans l’histoire et l’identité de la chaine. Force est de constater que les présentateurs de ce programme ne souhaitent pas adhérer à ce mouvement global initié depuis deux ans qui nous a permis de sortir de l’impasse dans un premier temps, puis de construire des bases solides pour l’avenir de ce média.
5- L'ensemble des salariés soutient la diffusion de la Place du Village alors que Messieurs Deparis, prestataires, n'ont jamais eu la moindre préoccupation à l'attention des autres programmes de la chaîne. Ils n'ont le monopole, ni de la connaissance du territoire, ni de la proximité, ni du respect de nos téléspectateurs.
6- La plupart d’entre nous évolue dans le milieu de la communication et des médias depuis des années. AUCUN d’entre nous n’a, au cours de sa vie professionnelle et à quelque échelon de responsabilité que ce soit, vu des intervenants afficher aux yeux de tous (nos spectateurs, nos partenaires, les actionnaires de la chaine et bien sur nos chers détracteurs) un tel comportement qui décrédibilise à ce point LEUR OUTIL DE TRAVAIL (car 8 Mont-Blanc est notre outil à tous).
7- Nous considérons que l’argumentaire employé par Messieurs Deparis est une déformation de la réalité, les nouvelles dispositions ne cherchent en aucun cas la mort de la Place du Village et nous invitons leurs spectateurs déboussolés par ce remue-ménage à nous contacter afin qu’ils reçoivent nos explications sur les choix de la nouvelle grille et les informer sur les changements d’horaires de leur émission favorite. Cela aura au moins pour effet immédiat de soulager la ligne téléphonique personnelle de Monsieur Cachat dont le numéro a été divulgué.
8- Devant notre prise de position, il sera inutile à Messieurs Deparis de nous répondre, comme cela vous est de coutume, que « nous ne savons pas tout ». Que Messieurs Deparis en soient assurés, nous en voyons bien assez.

Résumons:
Nous, salariés de 8 Mont-Blanc, exigeons que Messieurs Deparis, présentateurs d’une émission, cessent immédiatement de trainer dans la boue le nom de notre dirigeant, président de la chaine de télévision 8 Mont-Blanc, Julien Cachat, auprès de qui nous renouvelons notre soutien. Nous leur demandons également de tempérer et supprimer immédiatement les nombreux commentaires désobligeants voire parfois menaçants qui parsèment leurs comptes sur les réseaux sociaux. Ceci est inacceptable et doit cesser.
D’autre part, nous exigeons qu'ils s’abstiennent de nous prendre à témoin. Nous ne sommes pas d’accord avec eux pour ce qui concerne aussi bien leur méthode de communication que leurs revendications. Nous n’acceptons pas leurs ultimatums adressés à notre direction et qui décrédibilisent aussi bien la chaine 8 Mont-Blanc qu’eux mêmes.
Nous le rappelons, La Place du Village a encore de belles pages à écrire dans l’histoire de cette chaine et ce programme n’est, auprès de l’ensemble de l’équipe, en aucun cas un mal aimé, au contraire. Mais il ne faut pas confondre Place du Village et citadelle.
Toutes les productions de la chaine se sont adaptées pour s’améliorer et participer à ce projet de développement.

L’équipe des salariés de 8 Mont-Blanc, qui suit et remercie sa présidence :
Marie Chipaux
Sophie Zavagno
Céline Zanaroli
Fanette Debuisson
Pauline Courseaux
Clara Robert
Christian Rossat
Jean-Paul Crespi
Alexis-Olivier Sbriglio
Emmanuel Jaud
Sébastien Germain
Loïc Caron
Thierry Paulme
Damien Rémy
François Pirault


Réponse de Jean-noel Deparis : Attention, chers amis salariés, nous ne sommes que les porte-parole des téléspectateurs, de leur colère et de leur émotion liées au changement de programme : la disparition de 150 émissions par an et la disparition de la diffusion aux horaires les plus regardés. Nous comprenons aussi votre réaction face à ces nouveaux programmes, qui, pour le moins, passent très mal. Et toujours pas de communication de votre Président, Julien Cachat.
Et nous n'avons modestement que 27 ans de télé locale...

A suivre au prochain épisode...

Danse Grand prix de France Pro,  Latines & Standard

Samedi 30 avril, repas dansant et dimanche 1er mai 2016 - Infos et réservation au 0699297516

Espace Jacques BESSON - Cap Périaz à Seynod 

Randonnée cycliste organisée par le Cyclo Club d'Annecy-le-Vieux au profit de la Ligue contre le cancer.
Rendez-vous dimanche 24 avril à partir de 7h sur le parking Belle Etoile.

Infos : http://www.ccav74.com/
Inscriptions : http://www.evenements-sportifs.fr/index.php/compte/participant/mes-inscriptions/cyclisme/72-la-balade-de-l-espoir-2016

du 29 avril à 20:00 au 1 mai à 0:00

Plus précisement :

  • Vendredi 29 avril : 18h - 01h
  • Samedi 30 avril : 10h - 03h
  • Dimanche 1er mai : 10h-01h

C'est l'équipe du Road House Café qui, à partir de cette année, organise les Journées Américaines De Doussard.

(Restaurant café concert à Doussard, le Road house Café propose une cuisine américaine et des concerts live)

Avec l’aide des créateurs de cet événement (Alex, Isa & Tony), ce grand meeting de véhicules américains (un des plus importants de France) s'annonce déjà comme un événement majeur du lac d’Annecy, rassemblant clubs et collectionneurs venant de toute l'Europe autour
de notre restaurant/cafe‐concert à Doussard.

Pour cette 13ème édition en 2016, la manifestation se déroulera sur 2 jours, les samedi 30 avril et dimanche 1er mai avec une grande soirée
d'ouverture le vendredi 29 avril.

Ces journées rassembleront comme d'habitude une concentration de motos, de voitures et même de camions US, un village exposants, un
restaurant, des food-trucks, des bars, des jeux pour enfants, des animations, des groupes musicaux, ...

Les journées seront ponctuées par des balades pour les véhicules dans
les environs du site.

En partenariat avec: Ford Mustang Annecy, Eagle of Spirit Harley Davison Annecy, D-bosstech, Meguiar’s et Heineken

Page 8 sur 18

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici