Pourquoi voter en 2020 ? Spécial

Écrit par

Le décryptage d'Elodie ou plutôt son avis personnel (c'est vrai, un peu long),
rédactrice du magazine "de temps en temps" nous propose son article sur les élections de 2020.

Cette année les élections Européennes ont lieu le jeudi 23 et 26 mai 2019, mais elles ne passionnent toujours pas les citoyens, on peut comprendre avec les derniers articles/enquêtent à ce sujet sur la quantité de députés européens qui viennent juste pour pointer pour encaisser leurs indemnités.
Une trop faible assiduité des parlementaires français, comment faire pour changer les choses ? il faut un changement radical des règles de présence dans cette assemblée.

Je me suis intéressé aux élections municipales de 2020 avec l'aide d'anciens élus et des militants encore en activité, l'élection municipale est toujours plébiscitée par les Français avec les présidentielles,
Le nombre d'électeurs est toujours exponentiel ou imprévisible du côté abstention ou blanc.

Et pourquoi ne pas le dire ?

Au lieu de commencer à faire de la politique politicienne où des promesses en prévision des futures élections municipales de 2020,
(déjà des candidats déclarés dans les grandes villes de France ainsi que les messages de certaines personnalités politiques locales)
les futures listes ou candidats devraient se pencher rapidement sur l'information, la compréhension du déroulement de ses élections en 2020,
le décryptage des élections est encore très flou ou méconnu des citoyens, ils se posent beaucoup de questions, ils veulent comprendre avant de faire leurs devoirs de citoyen. "Et moi je veux comprendre"..
Mais peut-être qu'il est trop tôt ??!! Je ne crois pas, en décembre prochain la campagne démarre !! 

Comme souvent "le politique met la charrue avant les boeufs" et explique surtout pas ou pas assez,
et pourtant l'avant et l'après 2020 change la donne !!

Je ne suis pas du tout une spécialiste en la matière, je me renseigne pour vous. (Si erreurs ou omissions n'hésitez pas me dit le webmaster du mag !)

D'autant plus que les dates exactes des municipales de 2020 ne sont pas encore connues elles seront officiellement fixées dans le courant de l'année 2019.
Pour rappel en 2014 c'était en mars (23 et 30 mars) cela devrait être très proche de ses dates.


Une réduction d'élus inéluctable ?

On peut lire "Les communes nouvelles verront ainsi leur nombre d’élus divisé par trois d’ici le prochain renouvellement des conseils municipaux en 2020."
Les élus des communes d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Pringy et Seynod (environ 130300 habitants, soit 63% de l’agglomération, le Grand Annecy (34 communes) : 206 835 habitants).
Sauf erreur de notre part, si on comptabilise la liste actuelle des élus de la commune nouvelle sur le site officiel (mise à jour février 2018) on compte 189 élus répartis dans 9 commissions.

Selon l'article L. 2121-2 du CGCT, 55 élus devrait faire parti de la nouvelle commune d'Annecy après 2020 (De 100 000 à 149 999 habitants = 55)
Suite à la lecture de certains textes 60 ou 65 élus ? (proposition de loi..) Enfin "de beaucoup trop d'élus" on passe à une réduction très importante, une moyenne de moins de 10 élus par commune déléguée ?

Et si on compare l'avant/l'après 2020 ?

Plus de 20 élus par commission actuellement (sans compter les absents réguliers, ben oui, il faut le dire),
si on reste à 9 commissions, 6 élus par commission ? donc un seul représentant par commune déléguée ?
Autant dire que suivant son étiquette politique et sa vision de la commune, la représentativité des citoyens va être très compliqué ou même inexistante !!
Mais bien "évidemment" les plus grosses communes auront + de représentants en proportion du nombre d'habitants ?
Vous me suivez toujours ? Moi j'ai du mal.. (je suis une fausse blonde)

L'avenir des commissions ?

Après la lecture de ce que l'on peut trouver sur la toile (pas très clair tous ça) la question que se pose le citoyen que nous sommes : pourquoi voter en 2020 ?
Faire son devoir citoyen, oui, mais pour quel avenir ensuite ? Quel représentativité ?
Ne pas être représenté dans chaque commission ou avec une réduction ou un regroupement de commissions plutôt lourdes ?
Les commissions vont-elles ressembler à une "réunionite infructueuse" et non représentative de votre commune déléguée ?
Les services municipaux ne vont-ils pas devenir les décisionnaires des décisions du maire accompagné de son petit bureau exécutif ? Que je suis bête, on me dit à l'oreille que c'est déjà le cas !! 

La disponibilité des élus est remise sur la table ?

Sans compter sur la disponibilité des élus, combien de délégations ou de représentations des élus lors des AG associatives, scolaires, sportives ou culturelles qui sont des milliers dans notre ville.. ?
Ils n'étaient déjà pas très nombreux à être présent actuellement lors de certains événements majeurs de leurs communes déléguées !
l'agenda des élus va s'alourdir ! Quand certains conseillers municipaux actuels ont une bonne dizaine de délégation et qu'ils brillent déjà de leurs absences, comment vont-ils faire après 2020 ?
Il est bon de rappeler que le simple conseiller municipal (sauf retraité) est obligé de vivre avec une activité professionnelle et ne peut vivre actuellement de ses petites indemnités.

Des indemnités suffisantes après 2020 ?

Les conseillers municipaux bénéficient d'indemnités de fonctions, seront-elles à la hauteur en 2020 où resteront-elles à moins de 250 € par mois ?
obligeant les élus à travailler comme tout le monde à 35h ou plus + vie personnelle familiale, ce qui réduira leur présence en tant qu'élu, c'est déjà le cas aujourd'hui pour beaucoup d'élus.
(actuellement de 100000 à 200000 habitants un conseiller peut toucher en France 228 € (environ) d'indemnités de fonctions, les adjoints 2500 €, le maire 5510 €...
Nota : ces salaires représentent les rémunérations maximales autorisées par l’administration. À partir de là, le Conseil Municipal peut décider d’une répartition différente de ces sommes ou même d’y renoncer totalement ou en partie;
à partir de 2020, une nouvelle grille des indemnités verra le jour, mais faut pas rêver !!

J'ai la solution : "que des élus retraités très disponible et en bonne santé" je plaisante bien sûr.

Et pendant ce temps, les autres élus, les autres mandats..

En attendant on peut se poser la question des indemnités bien différentes des élus locaux et les fonctions des députés, sénateurs, conseillers régionaux et départementaux...
Le cumul des mandats est "légion" à ce jour, plusieurs élus sont par exemple au département et à la commune et plus si affinité...
Ce qui paraît peu conciliable après 2020 vu la charge de chaque élu ou alors il y aura le choix de l'absentéisme qui va briller quelque part...

De l'avenir dans la frustration des élus ?

Donc si on comprend ma lecture et mon intervention suite à mes recherches sur internet, en 2020 vous allez voter pour une liste qui élira le Maire, (ça alors !)
très souvent la tête de la liste, si votre liste gagne les élections, vous avez l'assurance qu'un conseiller municipal de cette liste sera présent lors des commissions de la commune nouvelle et qui serait là pour porter le projet de la commune nouvelle que vous avez choisi,
mais si le projet choisi est dans la minorité vous n'aurais aucune assurance qu'un conseiller soit présent dans chaque commission.
C'était déjà frustrant pour certaines minorités aujourd'hui, ce sera pire en 2020 pour être présent partout.

Inutile de faire une entrée dans le débat sur la commune déléguée plutôt à droite actuellement ou plutôt à gauche, aie.. aie.. elles vont devenir quoi ?
au "centre droit gauche" ? Je ne connais pas d'élu en fonction dans notre commune avec cette étiquette.

Côté candidat(s).. et liste...

L'idéal pour cette commune nouvelle, en tête de liste, c'est le candidat non-encarté même historiquement, les anciens élus n'ont pas lieu d'être !
Un ou une "Ex-Chef d'entreprise de plus de 200 salariés" ferait l'affaire. Ce n'est que mon avis.

Autant dire qu'être le (petit) candidat de liste lors de ses élections réduit inéluctablement les chances d'être un élu utile ou être élu tout simplement !
"Zut alors" on avait déjà un paquet d'élus inutiles disent certains...


Des listes "arc-en-ciel" ?

Indispensable.
On a du mal à voir apparaître "autre chose" que des listes "arc-en-ciel" composées de plusieurs appartenances politiques différentes si on veut un maximum de représentativité et une chance de majorité au sein de cette nouvelle commune.
Vu le climat politique Français et le désavoeu des Français sur la politique française, une liste à la seule étiquette droite ou gauche n'a aucune chance d'être représentative, encore moins les "pseudo listent arc-en-ciel" qui se veule ouverte mais dont les "ténors" sont plutôt historiquement à gauche ou à droite.
Pour les extrêmes c'est le mur, sans alliances on ne voit pas comment elle pourrait peser dans cette nouvelle commune d'Annecy en 2020.
Et le centre, il n'existe plus vraiment, dans toutes les communes de France on parle plutôt de centre gauche ou de centre droit, c'est triste, mais ce sera de l'alliance pour l'étiquette la plus proche.
"Le vrai centriste" qui valide certaines mesures de gauche comme celles de droite n'existe plus dans notre agglomération. (au dire de C.Le Goff)

L'amplification des petits arrangements ?

Ses élections vont amplifier "les petits arrangements" et les négociations iront bon train sous le manteau, "en OFF" comme d'habitude !
Comme l'impression d'un retour en arrière, le projet qui sera présenté aux citoyens par les têtes de liste ne sera que des promesses électorales et sera difficile à mettre en oeuvre en cohérence avec toutes les sensibilités et la représentativité des citoyens des 6 communes déléguées.

Je vote pour une femme ou un homme, c'est tout..

Le choix est donc vite fait, vous allez finalement élire une femme ou un homme à la tête de cette "grosse commune de 130000 habitants" pour sa belle gueule, son charisme, ses compétences ? Mais pour le reste..
En bureau restreint il ou elle décidera de votre avenir au sein de votre ex-commune déléguée avec une majorité dont les membres n'auront peut-être jamais mis les pieds dans votre commune déléguée.

Pas de renouveau politique à Annecy ? "les minorités graissent les majorités"
l'obéissance à un prix ?

Ce qui faut s'attendre, ce n'est pas un renouveau politique, c'est "une guerre" des élus actuels qui vont se battre et "graisser la pâte ou caresser le dos du chef de file" pour rester dans la course,
même s'ils ont été mauvais ou inutiles dans leurs derniers mandats, si ils ont été sages, fidèles et obéissants lors du dernier mandat il paraît qu'ils ont plus de chance.
D'autres vont voir leurs carrières politiques s'arrêter brusquement en 2020 et ce n'est pas pour me déplaire.
Parfois quand on se plante plusieurs fois dans la gestion de sa ville ou que l'on connaît la défaite "élective" plusieurs fois et donc une présence minoritaire depuis de nombreuses années il faut savoir tirer un trait,
finalement "les minorités graissent les majorités" et il y en a toujours qu'un seul qui avance : la majorité.

Les conseillers municipaux actuellement élu sont (tous) sur le départ ?

Si on compose une liste avec tous les maires et maires adjoints actuels des 6 communes et bien il reste plus beaucoup de place pour les conseillers municipaux actuellement élu.
Il va y avoir "un paquet de départ" c'est évident.

La dernière question,
les citoyens de la commune nouvelle iront-ils voter en 2020 ?

Pour l'instant les candidats ont un peu moins d'un an pour construire un projet rassembleur qui donnera envie aux "Annéciens" de faire le déplacement.
Et cela démarre pour certains avec de la "politique politicienne", "des fausses promesses", "des réunionites" et non dans un premier temps avec des explications citoyennes simples indispensables sur l'avant et l'après 2020.

Je suis convaincu que les futurs candidats ou tête de liste n'ont pas à faire seulement une liste, ils vont devoir rassembler un grand nombre de citoyens pour être sur le perchoir de la municipalité si ils veulent être un "grand représentant" de leurs citoyens.

Je sais que cet article est plutôt négatif avec beaucoup de questions sans réponses mais réaliste sur la situation prévisionnelle de cet événement citoyen, à vous de juger et de répondre à mes interrogations.


Elodie N. dans l'espoir d'avoir être lu !


Echange avec le webmaster du magazine Cédric Le Goff Ex-Conseiller municipal de la ville d'Annecy et de la C2A.
Et d'un autre ancien élu qui souhaite rester anonyme.
avec la participation de 2 militants politiques encore en activité.
Et mes recherches sur Internet.

 

--------- Bon a savoir..

Pour pouvoir voter, un électeur doit : Avoir au moins 18 ans ; Etre de nationalité française ou d'un pays membre de l'UE ; Etre inscrit sur les listes électorales ; Jouir de ses droits civils ou politiques.

Bon à savoir : Le vote blanc sera comptabilisé lors des municipales 2020
(loi adoptée en février 2014 prévoit désormais que le vote blanc est comptabilisé depuis le 1er avril 2014.)

+ de 1000 habitants : si une liste a obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés, elle peut se maintenir au second tour.
Les candidats d'une liste qui obtient au moins 5 % sans pouvoir se maintenir peuvent rejoindre une autre liste.
La moitié des sièges sont attribués à la liste ayant réuni le plus de voix.
Les sièges restants sont proportionnellement répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des voix.

À partir du 1er septembre 2019, le code électoral exclut toute campagne de promotion publicitaire des réalisations et de la gestion des collectivités intéressées par les scrutins municipaux et communautaires de mars 2020.
Jusque-là pas grand-chose de nouveau sauf pour le vote blanc !...

---------

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici