Annecy 2020 : élection incertaine, état des lieux & bruits de couloir ! Spécial

Le landerneau politique annécien est en ébullition depuis quelques semaines suite aux différentes annonces de candidature et au démarrage de la campagne pour certaines listes ou collectifs.

Je suis un lecteur du Canard du lac et je souhaite faire un petit état de la situation actuelle.

D’un côté, nous avons le Maire sortant Jean -Luc Rigaut UDI, Nouveau Centre qui a décidé de s’associer avec son ami LR Bernard Accoyer (Ce n'est pas nouveau !)
Ne souhaitant pas en rester là, il a aussi sollicité le soutien du MODEM et de LREM. Plus on est de fou plus on s’amuse comme dit le célèbre proverbe, l'arc en ciel est en marche !
Et pourtant ici et là, JLR fatigue beaucoup d'annéciens.

Dernièrement, la patronne des Républicains en Haute-Savoie Virginie Duby-Muller veut des éclaircissement à propos du soutien LREM au Maire sortant d’Annecy, une préférence ou un soutien à Frédérique Lardet ?

Pour le coup, ce grand écart déplait fortement à plusieurs partenaires Rigaut. Il se dit dans le cercle politique que certains LR pourraient partir en dissidence ou alors apporter physiquement leur soutien à la candidate députée Frédérique Lardet.

D’autant que pour rappel, le maire sortant a toujours dit qu’il changeait la moitié des sortants. Du coup, seuls 34 ou 35 élus sortants sur l’ensemble des 6 communes déléguées devraient pouvoir sauver leur siège.

Pour ce, encore faudra-t-il qu’ils soient en position éligible. Ce qui complique les opérations. Avec une moyenne de 5-6 par commune déléguée l’écrémage risque d’être intense. Faisons un rapide calcul : 4-5 places a des marcheurs, 20aine aux LR, 3-4 au MODEM , + Agir avec Philippe Chamosset pour Seynod, et Vincent Pacoret pour Cran et leurs amis, il ne reste plus beaucoup de places.

Ainsi 80% des élus annéciens actuels commune historique vont disparaitre lors du prochain renouvellement.
Qu’ils ne soient pas inquiets de toute façon, ils seront prévenus qu’à la dernière minute pour éviter les "vagues", les "dérapages" ou les "frustrations".

Il se dit aussi que même les places aux départementales et régionales se jouent tant les promesses sont nombreuses ces dernières semaines – Certaines ou certains risquent d’avoir de grandes surprises.
Les deux cantons annéciens étant spécifiquement très demandés d’après les échos.

Le feuilleton des élections annéciennes va donc nous réserver de bien belles surprises.

Nous retrouvons ensuite Réveillons Annecy, tendance Gauche PS Vert sans tête de liste pour le moment qui essait de se structurer doucement.
Peut-être Nora Segaud Labidi en tête de liste ou une autre personne. Un projet qui se construit avec les citoyens.

Nous avons ensuite Annecy Respire avec Frédérique Lardet députée de la 2nd circonscription en tête de liste, accompagnée par Véronique Riotton députée de la 1ère circonscription. F. Lardet emmène dans son sillage des personnalités du monde associatif, de la société civile mais aussi des UDI, des LR certainement, des MODEMS, des radicaux, des marcheurs et des centres gauches. Là aussi le programme se base sur de la co-construction avec les annéciens

Pour la 1ère fois depuis bien longtemps l’élection est des plus incertaine.

F. Lardet présente sur le terrain actuellement a toujours dit qu’elle ne serait que Maire d’Annecy si elle était élue, ce qui laisse une large ouverture pour les manettes de la communauté d’agglomération dans le cadre de discussions entre les deux tours entre diverses listes.
Le réservoir des voix de Jean-Luc Rigaut sera très faible, pas celui de ses challengers.

Une liste RN ensuite avec une tête de liste plus ou moins désignée avec M. Lecaillon, bon, on connait les extrémistes, absents en campagne et au conseil quand ils sont élus, apparement cela n'empèche pas le nombre de voix.

Une potentielle liste "Votez pour vous" un groupe de citoyens qui se dit apartisans est soucieux des enjeux locaux de demain, rapidement la presse désigne ce collectif comme des anciens Gilets Jaunes (en savoir plus ici) mais ils se défendent que non, on ne sait pas encore grand-chose mais dans leur site Internet plusieurs éléments de réponse.

Et ensuite le cas de Denis DUPERTHUY qui a consulté les citoyens, il organise un retour de cette consultation prochainement .. Ira, ira pas ? Ces dernières déclarations sont pour le moins des plus surprenantes, c’est presque une déclaration de bonne intention à l’égard du maire sortant.
Cela augure-t-il aussi d’une participation à l’équipe sortante ? Un retour de veste ? Toutes les supputations sont ouvertes après ses déclarations dans le journal le FAUCIGNY.
La guerre contre Rigaut depuis des années, une caresse dans le sens du poil de 2020 pour une place dans la majorité ?

En liste pour Rigaut ? Des noms circulent en off dans les couloirs des mairies et des réunions politiques – Ce ne sont que des rumeurs mais insistantes, D.Puthod, T.Mezaros, G.Bernard, T.Billet, A.Bourmeau, A.Andre-Laurent, P.Polès, F.Scavini, L.Banet pour Annecy seraient gardés, les autres adjoints ou conseillers délégués disparaîtraient, pour Meythet C.Laydevant serait en bonne position avec quelques proches, à Cran-Gévrier, V.Pacoret avec des proches, idem pour Seynod avec P.Chamosset, J.F. Piccone pour Pringy et B. Accoyer avec ses amis B.Basso etc.

Les listes concurrentes à celle du maire sortant ont de quoi se frotter les mains car les mois qui viennent vont être passionnants.

Et nous verrons bien, mais malgré l’assurance de messieurs RIGAUT et ACCOYER (comme pour le projet de Centre de Congrès ?) il n’est pas impossible qu’au soir du 22 mars une surprise de taille se passe.

Mathématiquement c’est probable en tout cas.

 

Signé : un lecteur anonyme du Canard du lac !


Vous aussi, droit de réponse ou autre, participez dans notre magazine, via notre formulaire, cliquez-ici

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici