mardi, 31 décembre 2019 14:37

Un début de campagne décevant, analyses & "pronostics" ! Spécial

La nouvelle année démarre, bonne année à tous ! Après cette "pause de fêtes de fin d'année", notre blog sur les municipales d'Annecy 2020 redémarre !! 

Petit rappel : Demande d'inscription sur les listes électorales, c'est ici ! avant le 7 février 2020 !!


 

Nous avons consulté autour de nous quelques citoyens dans les 6 communes fusionnées et fait une petite analyse des échanges sociaux de septembre à fin décembre 2019.

 

Que pensent-ils de ce début de campagne et des candidats en lice ?

 

La première chose qui revient assez souvent :

La déception..

La déception de voir ou plutôt de revoir "les mêmes" se présenter, même si beaucoup sont conscients que cette élection est différente et qu'ils vont élire un maire pour 6 communes, revoir "les mêmes têtes" qui n'ont pas réussi à mobiliser suffisamment d'électeurs parfois après plusieurs candidatures ou qui sont le déni "d'un mandat raté" ou d'un bilan majoritaire ou minoritaire qui dérange, c'est lourd est ennuyant, cela va desservir certains candidats, la surprise dans les urnes est peut-être là ?

La déception de voir "une parité" très discutable autour des candidats Annecy 2020. Pour l'instant, une seule femme tête de liste.
Quand bien même, "certains candidats hommes" vont nous dire qu'ils mettront à la tête de l'agglomération une femme, "l'ego masculin" veut se faire élire par les citoyens et "être le premier" et encore une fois ça dérange beaucoup de citoyens.

La déception de "revoir" aussi les mêmes têtes "en nombre" dans les listes de plusieurs candidats et le pire elles sont accompagnées par des petits arrangements "off" entre vieux politicards et partis politiques.
La "température" soi-disant citoyenne avant tout, ne prend pas pour tous les candidats, même pas du tout pour certains.
Les citoyens ne sont pas dupes, ni idiots !

La déception dans les réseaux sociaux (principalement) de voir certaines personnalités civiles ou personnalités sociales ou politiques soutenir une majorité en place et tout le bilan qui va avec, les mêmes "criticards" contre cette majorité il y a quelques années sur plusieurs projets.
Vous connaissez la chanson :
" Fais-moi une place au fond d' ta bulle Et si j' t'agace, si j'suis trop nul..."
c'est nul, ça ne plait pas, "l'arc en ciel Rigaut" va t'il encore être gagnant ?


La déception d'un début de campagne chaotique, agressif
et "mou" chez certains candidats :

Dans l'ordre : 

"Carton jaune" pour Denis Duperthuy et "Central Parc" le projet légèrement dévoilée du candidat en lieu et place de l'aéroport d'Annecy a ouvert des débats agressifs de tous les côtés, justifiés ou pas,
"un plomb en béton" dans la campagne qui n'a pas été placé au bon moment ?
Mais ce n'est pas seulement sur cet élément, il est aussi reproché au candidat une communication plutôt agressive sur Facebook quand on ne va pas dans son sens, les débats sont difficiles.
(Même s'il faut du courage pour s'engager dans cette élection et nous pensons que l'élu n'en manque pas, le calme et la sérénité des échanges sont à revoir, "NO stress")
Mais aussi, quelques soutiens de longues dates lui reprochent d'écrire un peu trop lui-même son programme sans une véritable consultation (?!) pourtant une consultation citoyenne avait eu lieu avant l'annonce de sa candidature. On lui reproche aussi d'être à l'origine d'une page Facebook anonyme détestable, peu glorieuse que l'on a suffisamment cité dans notre magazine, ça commence à faire beaucoup en ce début de campagne !?

 

Jean-Luc Rigaut et ses premières communications "visuelles et outils web" autour d'Annecy 2020 a été critiqué,  le sérieux de son début de campagne est mis a mal et pas seulement par les autres candidats/colistiers en lice.
(même si l'administrateur de la page Facebook a bien signalé que toute la communication se fera en plusieurs phases, "l'image" du maire sortant a très mal démarré) "des amis ne sont plus des amis" certains n'hésitent pas à se défaire d'un ami Facebook un peu trop "Rigaut" c'est dire le "loupé" en ce début de campagne !
Ils sont nombreux à dire que "la ville est dans une pente raide depuis que JLR a les manettes de la venise des alpes", même si on peut reconnaître que sa discrétion (publique) en tout début de campagne lui sert grandement pendant que d'autres perdent des voix, le dérapage chez lui est plus difficile, il parle peu pour l'instant sur sa campagne, en même temps les événements de la fin d'année 2019 à Annecy ont été un peu complexe.
Il a en tout cas bien travaillé en "OFF" son soutien LREM national, grâce à lui, les militants Macronistes du bassin sont divisés, une politique politienne bien connu et qui fait toujours mal.

 

L'agressivité de certains internautes sur la candidate Frédérique Lardet dans les réseaux sociaux;
Des attaques de toute part principalement par des "pro-rigaut" et autres membres des autres listes en ce début de campagne, c'est assez détestable et très souvent peu justifié, elle est là, elle dérange ..
(beaucoup de détracteurs lui reprochent de ne pas poursuivre son mandat de député pour lequel elle a été élu et seulement celui là et le national LREM n'a pas décidé de l'investir au détriment du soutien au maire sortant)
La seule femme en lice dans cette élection (pour l'instant) ne se "démonte pas" pour autant et son entourage reste calme dans les échanges dans les réseaux sociaux, on remarque depuis peu quelques soutiens inattendus, finalement les attaques lui servent de moteur ?!. Nous pensons qu'elle est bien entouré (un moteur sans huile lui serait fatal), attention quand même aux "vautours" de notre bassin, attention aussi, une commune n'est pas une "entreprise" comme les autres et la politique politicienne qui va avec c'est pire !

 

Les attaques autour de "Réveillons Annecy" et son candidat François Astorg, les plus virulentes sont venus d'un autre candidat ou si on peut dire du siège de gauche, à côté !
Denis Duperthuy qui ne cesse de dire que le candidat ou ses colistiers se sont abstenus ou ont voté (dans les différentes instances) des projets, des budgets etc. incohérent avec le message qu'ils envoient aux citoyens dans ce début de campagne sous la bannière "Réveillons Annecy".
(d'un côté on peut dire que l'élu Duperthuy n'a pas tort sur certains points, de l'autre, cette division de la gauche on la connaît depuis de nombreuses années, on sait que les résultats de ses divisions font perdre !)
Dans le vert pour le collectif : un début de campagne plutôt bien mené, des outils de communication assez pro, une réactivité, des échanges majoritaires "non violent" et assez constructifs, mais attention à la transparence sur le passé, ça donne "du grain à moudre" pour les parties adverses !
Au sein de leurs soutiens : une déception que le candidat soit François Astorg et non une femme, ce n'est pas ce qui manquait d'après eux autour des compétences pour le poste de tête de liste, le collectif aurait voté démocratiquement, mais le citoyen en dehors du collectif, il en pense quoi ?

 

Le candidat Vincent Lecaillon (RN) que dire ? pas grand chose, un porte-à-porte en début de campagne avec un formulaire à remplir, une balade ici et là, jusque-là rien de bien méchant, mais les questions autour de l'immigration dans ce formulaire lui font gagner un énorme "carton rouge" ! Une campagne molle, on entend peu de choses sur le candidat de l'extrème droite.
(Au sein des soutiens RN locale, certains se demandent ce que fait "ce briscard" de l'ex-front national local dans cette élection !).

 

 

"Pronostics" Annecy 2020 de notre magazine après consultation
et analyse sociale en ce début de campagne :

 

1° Frédérique Lardet (Annecy Respire)
2° François Astorg (Réveillons Annecy)
3° Jean-Luc Rigaut (Pour Annecy)
4° Denis Duperthuy (Les Anneciens)
5° Vincent Lecaillon (Alternative pour Annecy)

Bien sûr tout cela va "changer, bouger" ou pas pendant la campagne, on revient vers vous dans quelques semaines !! 

 

Conclusion :

Pour l'instant, parmi les citoyens rencontrés et les échanges sociaux, les citoyens sont en majorité bien plus intéressés par la candidature de la députée Lardet qui pour beaucoup serait un virage important et indispensable pour la commune, a noter tout de même qu'elle porte l'étiquette Macron de ses origines sans l'investiture de cette dernière, une liste citoyenne composée de citoyens et d'élus ou ex-élus, sa liste présentera un autre candidat(e) à la présidence du Grand Annecy, elle l'a dit "pas de double casquette", le côté féminin ex-entrepreneuse attire la curiosité et même parfois l'envie. Il faudra confirmer tous ça dans les urnes et surtout conserver cette place en tête de notre classement. 

François Astorg ou réveillons Annecy et peut-être par le biais d'un début de campagne plutôt réussi ont convaincu un bon nombre de citoyens, même si certains regrettent le trop "d'anciens de la politique" dans leurs rangs et une tête de liste qui paraît pour certains trop masculine. On peut féliciter le "collectif" pour ce début de communication, on a envie de dire : il faudra tout même "envoyé du lourd" pour rester a cette place !

Jean-Luc Rigaut se retrouve en 3ème position, là, on est un peu surpris, mais c'est "objectif" dans le ressenti social,  le changement pour les Français c'est bien connu, ça fait un peu peur ! "500 j'aime" assez vite atteint sur sa page facebook de campagne, beaucoup d'élus le soutiennent, on n'est pas surpris, si ils veulent une place dans la liste ! la stratégie de ce début de campagne : "je ne dis rien ou peu de choses et je ne communique pas trop" ?, peut-être pour éviter certains retour de bâton sur son bilan très discutable par beaucoup de citoyens, le plus compliqué pour jlr c'est la liste et le projet/programme, sachant qu'il faudra convaincre que le projet/programme sera réalisé, ne pas refaire le passé, tenir des promesses ne suffira pas cette fois-ci. Attention de ne pas s'endormir, avant lui, d'autres sont sortis du bassin politique alors qu'ils étaient "THE" favori dans d'autres échéances..

Denis Duperthuy va peut-être se rattraper dans les semaines à venir, pour l'instant et malgré de très bons outils de communication avant/après sa déclaration de candidature, c'est "l'oral écrit social" qui ne passe pas.
Un stress et une communication de début de campagne qui ne lui ressemble pas, Il a une bonne maîtrise des dossiers et des finances de la ville pour proposer un programme réalisable, mais attention de ne pas perdre des voix inutilement, bon, apparement, en ce début de campagne le mal est déjà fait, mais un retard qui n'empêchera pas de propulser l'élu bien plus haut dans le classement dans quelques semaines si changement d'attitude et de stratégie.

Pour le dernier candidat, Vincent Lecaillon, difficile à dire, peu de citoyens de la commune/des communes connaissent l'élu mais ils connaissent tous le parti de Marine le Pen et l'histoire nous démontre régulièrement des surprises dans les urnes de ce côté-là ! Même après une campagne molle, le parti politique fait des voix ! On ne voit pas comment, en si peu de temps le candidat "frontiste" peut proposer un vrai programme pour Annecy, nous pensons peut-être à tort, que les autres candidats connaissent beaucoup mieux le bassin !?

Après cette analyse, la seule chose qui est sûr dans cette élection, une alliance après le premier tour pourrait tout faire basculer !

 

 

Nous vous souhaitons une bonne année 2020
et bonne campagne aux candidats !

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici