lundi, 17 février 2020 22:10

Un premier débat en "demi-teinte" et pitoyable pour certains ! Spécial

Le débat est organisé en public entre les sept candidats en lice, lundi 17 février 2020 à Cap Périaz, par la Jeune chambre économique (JCE) d’Annecy, en partenariat avec la radio H2O et « l’Essor Savoyard ». Plus de 600 personnes présentes.

Logement, mobilité sont  grande partie du débat...

Nous allons simplement vous donner notre "ressenti" via notre expertise en communication.

Et pour ce faire nous allons faire un classement des candidats présents, nous on aime les choses simples !

Nous félicitons les organisateurs du JCE, "il fallait le faire", même si on peut reconnaître un manque de préparation,
une absence de règles précise même analytiques avérées, accompagnées et ce n'est pas de chance pour eux, des multiples problèmes techniques, plan B indispensable à prévoir dans cet exercice !!

Le ou la candidate qui nous paraît être en tête de ce débat est François Astorg de "Réveillons Annecy"
Nous prenons en compte, l'élocution, le message passé à l'auditoire, la précision même si un simple instant quelques erreurs de diction.

Frédérique Lardet d'Annecy Respire arrive en seconde position, on a tout de suite compris que le délai de paroles est un problème pour la candidate, elle a beaucoup à dire, mais elle s'est tout de même bien débrouillé malgré les attaques du maire sortant Jean-Luc Rigaut, elle l'a répondu avec vivacité et beaucoup de sérieux, dans cet échange, on regrette quand même l'attitude du maire sortant, qui s'est fait huer ! Dans ses autres messages elle a quand même pu glisser des éléments importants de son ambition pour Annecy.

Denis Duperthuy de "Les Annéciens" on reconnaît tout de suite l'expérience, la sérénité dans un débat même si on attendait de lui un peu plus, on a bien retenu sa réponse "à la perche de Rigaut" ce dernier le cite un peu trop souvent, le maire sortant cherche-t-il une alliance au second tour avec son rival ? Très bonne réponse du candidat Duperthuy, pas d'alliance avec le second tour, ça a le mérite d'être clair, le candidat qui avait l'air d'étre le plus à l'aise dans ses réponses sans être trop "technicien" qui l'est pourtant en tout cas sur les dossiers.

Vincent Lecaillon de "Alternative Annecy", un message assez simple mais nous n'avons pas ressenti grand chose, il a tout de même envoyé quelques "scuds" au maire sortant dans ses réponses.
Il a aussi pu glisser quelques éléments importants de son programme mais qui ressemble un peu à d'autres, on l'a compris pour lui le tunnel sous le semnoz est une gabegie.

Claude Dufour de "Votez pour vous", il parle bien et il a préparé ses réponses, mais ce qui a posé problème c'est le message de départ, il est simplement un porte-parole, qui est le candidat ? On cherche ou est l'intérêt de sa participation entre candidats.

Jean-Luc Rigaut de "Pour Annecy Naturellement", un maire sortant qui attaque la candidate et qui veut nous faire à tous de la pédagogie voilà ce qui nous reste de son débat, pour faire simple, "je suis, vous êtes", c'est pitoyable, le mot est faible.
Au lieu de l'homme, l'humaniste que l'on croyait il paraît plus dans ce débat comme un technicien donneur de leçon, vu son bilan, une communication complètement à revoir.

Naci Yildirim de "Lutte Ouvrière" dans toute sa splendeur, les mots : "travailleurs et capitalistes" mis à toutes les sauces et à toutes les réponses, le candidat ne répond concrètement à aucune question, là aussi nous trouvons l'attitude pitoyable, le candidat ne sera jamais maire d'Annecy, on le sait tous, c'est dommage, un travailleur en candidature sérieuse aurait pu aussi relever le débat !

>>> Retrouvez nos quelques photos ici

 

 

 

Liens sur le débat de la presse ici :

https://www.lessorsavoyard.fr/5333/article/2020-02-17/debat-des-municipales-annecy-premieres-passes-d-armes-entre-les-candidats

 

Partenaire du Canard du Lac : SunAlpes Radio - La 1ère Webradio des Alpes et de Suisse ici